Texte AlternatfPrésent dans plus de 20 pays dans le monde, et après la Chine où il a construit en mai dernier (photo) une usine de production de conteneurs, le groupe allemand Schütz, qui se présente comme le leader mondial des IBC, vient de renforcer sa position en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Asie du Sud -Est (Malaisie, Singapour, Indonésie) en rachetant une majorité de parts de l'australien DSL Group. Cette société est, depuis plus de trois ans, un partenaire de l'allemand, puisqu'elle fabrique sous licence et commercialise des IBC de la marque. Cette opération va lui permettre d’accélérer sa position dans cette région avec la construction d’un nouveau site de production d'emballages de transport en Malaisie, au premier trimestre 2006. Le site qui sera le 21è du groupe fera partie du service Schütz Ticket . En Amérique du nord, le groupe réfléchit à des extensions sur la cote ouest. En Europe à Rotterdam, il compte implanter une nouvelle unité de production cette année, à côté des grands logisticiens qui gèrent le vrac et dont les besoins en emballage et conditionnement sont importants. Le groupe qui compte un effectif de 2 000 employés, réalise un CA annuel de plus de 600 millions d’euros dont 75% avec son activité Industrial Packaging.Texte Alternatf En France, Schütz continue de consolider sa position sur le marché français de l’IBC, avec une part de marché en hausse de plus de 45%. Dans l’attente d’introduire en 2007 le nouveau procédé Security Layer Technology -extrusion-soufflage en continu en plusieurs couches (jusqu’à 6) qui est en production en Allemagne depuis mai 2005, l’usine de Marcoussis a investi dans un centre de reconditionnement de conteneurs pour IBC qui est présenté par Gilles Lemaître, directeur général adjoint de Schütz France, comme l’un des plus modernes au monde. En service depuis quelques mois, ce centre (4 millions d’euros d’investissement) réceptionne les conteneurs usagés via le service proposé par le Schütz Ticket qui enregistre un taux de retour de l’ordre de 25%.