Le Pôle Conditionnement reconnaît « une évolution soudaine et très supérieure à ses prévisions ». Au cours des six premiers mois de 2007, il a enregistré une croissance en volume de ses ventes en Europe de l’Ouest de 5,7% en moyenne par rapport à la même période de 2006. Les segments des vins et spiritueux ont enregistré, pour leur part, une croissance de 6,4%. Les tensions sur le marché de la bouteille en verre sont provoquées par plusieurs facteurs conjoncturels indique le Conditionnement de Saint-Gobain.
Tout d’abord, un mois d’avril exceptionnellement chaud qui a suscité une demande forte de produits saisonniers (boissons rafraîchissantes, bières…) indique la direction. Ensuite, la prévision de vendanges très précoces, qui a conduit les viticulteurs à anticiper leur approvisionnement en bouteilles pour faire face au tirage avant vendange. Ensuite, cette situation a été amplifiée par la très forte augmentation des ventes de bouteilles non consignées par la grande distribution allemande, conséquence de l’évolution récente des dispositions réglementaires sur la consigne obligatoire. Pour y faire face, l’industrie verrière allemande a fortement diminué ses exportations de bouteilles vers le marché français. Dans ce contexte, en dépit de la faible flexibilité de ses outils de production qui tournent 24 heures sur 24 et 365 jours par an, le Pôle Conditionnement du Groupe Saint-Gobain a fait le maximum pour servir ses clients et faire face à des besoins très fluctuants au jour le jour.