Texte AlternatfMais cette démarche, initiée par la première marque d’eau minérale naturelle la plus vendue au monde, ouvre aussi la voie à ce qui risque d’être un facteur différenciant auprès des consommateurs : la réduction de l’empreinte carbone qu’induit cette orientation. Déjà en vente sur le marché britannique, les nouvelles bouteilles en PET recyclé d’evian vont, comme nous l‘annoncions sur notre site (e.bonus du 7 déc. 07) et dans notre précédent numéro, arriver sur le marché français début 2008. Ce sont les bouteilles de 1L et de 0,75 L qui seront les premières dans les linéaires. Le format phare d’evian, la bouteille d’1,5 L, sera, quant à lui, commercialisé à partir d’avril 2008. «Une modification récente de la législation, intervenue en juillet dernier, permet désormais, après agrément de l’AFSSA, d’utiliser du PET recyclé dans la fabrication des bouteilles d’eau» explique Michael Aïdan, directeur marketing de Danone Eaux France, qui ajoute «nous finalisons actuellement la procédure d’agrément avec notre partenaire». Selon la marque d’eau, le RPET introduit dans la bouteille d’1,5 L - pour l’instant à hauteur de 25% - va permettre de réduire de 17% l’empreinte carbone liée à ce format d’emballage. Cette introduction de 25% de PET recyclé dans les bouteilles evian n’est en fait qu’une étape dans la politique globale du pôle Eaux de Danone qui s’est fixé comme objectif de réduire de 19% l’empreinte carbone à l’horizon 2010. «C’est à travers l’analyse du cycle de vie du produit - de son origine à sa fin de vie - que nous avons procédé au calcul complexe de l’empreinte carbone de la bouteille de 1,5 L. Et nous allons étendre cette méthodologie à l’ensemble des conditionnements et des marques de Danone Eaux France, en commençant, après evian, par Volvic» ajoute M. Aïdan.

Réduction des emballages : -20% en 10 ans
En France, Danone a réduit de 20% en 10 ans le poids de ses bouteilles sur l’ensemble de ses marques grâce à un travail collaboratif avec ses fournisseurs qui ont amélioré de façon significative la technologie de fabrication des bouteilles en PET par injection. Le poids moyen des bouchons de bouteilles d’evian a également été allégé de 28% entre 2004 et 2006, représentant autant de réduction de la consommation de PEHD qui est 100% recyclable. Les efforts de réduction des emballages à la source portent également sur le conditionnement des bouteilles, en coopération avec les fournisseurs : réduction des consommations de films plastiques, diminution des flux de livraison par une optimisation des chargements de fournitures, politique très stricte de réutilisation des conditionnements de fournitures telles que palettes, cartons et mandrins de films. Le pôle Eaux du groupe poursuit ses recherches pour améliorer encore ce résultat.

Au-delà d’une mesure d’impact environnemental, cette étude d’ACV a permis d’identifier de nouveaux leviers d’amélioration, explique evian. «L’emballage étant un contributeur important du bilan carbone du produit, nous allons continuer à travailler à l’allègement de nos bouteilles, en sus de l’intégration de RPET» précise M. Aïdan Parallèlement, evian poursuit également son engagement dans le développement du taux de recyclage, et va porter ses efforts sur la distribution et la logistique avec une réorganisation des plate-formes qui interviendra dans les deux ans.
Extrait de la revue N° 524 déc07/janv 08