Texte Alternatf Plus de productivité et des coûts réduits
L’opercule automatique CFS TwinStar® de CFS est conçue selon les principes de performances du cycle de vie, en améliorant sa productivité tout en réduisant les coûts, c’est-à-dire en réduisant les temps de maintenance et de nettoyage, en améliorant la disponibilité technique de la machine et ses interfaces. La machine répond aux exigences hygiéniques avec un design qui facilite son lavage, notamment grâce à sa structure en inox et en matériaux aptes au contact alimentaire. Les changements de formats sont réalisés en moins de dix minutes, même pour un passage de conditionnement MAP à skin. Ceci grâce à une accessibilité totale et à l’utilisation d’un chariot de positionnement automatique des outils, à un écran de contrôle tactile doté d’une interface intuitive, des servomoteurs pour un transport précis des barquettes, pour un scellage sûr, une moindre consommation d’énergie, un niveau de bruit réduit et une moindre consommation de film d’operculage. L’unité de dépilage des barquettes CFS FlexDenester est automatique, et son magasin d’alimentation a une grande autonomie, pour un fonctionnement sans arrêt machine. L’utilisation du logiciel CostFox, récemment mis au point par CFS offre des informations détaillées sur les façons d’optimiser l’efficacité de la machine, et comment réaliser des économies potentielles.

Une operculeuse automatique optimisée pour les moyennes sériesTexte Alternatf La T400 de Multivac s’intègre aisément dans les lignes de conditionnement existantes, et s’adapte à tous types de barquettes (thermoformées, injectées, moulées, en carton et aluminium enduits). Elle peut operculer en même temps, des barquettes de format identique mais de profondeurs différentes. Elle utilise aussi bien des films thermoscellables neutres que des films avec des repères d’impression. L’operculeuse utilise une servocommande et un moteur pas à pas qui garantissent la précision de ses mouvements. Le nettoyage est simple et complet, jusqu’aux zones les plus difficiles d’accès. Les changements de formats sont simples et rapides, grâce à une réduction au minimum des éléments nécessaires. Les opérations de soudure et de découpe du film sont effectuées dans le même outillage. Après mise sous vide et/ou réinjection de gaz, le film est découpé suivant le contour des barquettes, avec ou sans languette d’ouverture. Ce modèle se destine aux moyennes séries, pour des barquettes de 630 x 220 mm ou 460 x 330 mm, et d’une profondeur maximale de 180 mm. La T400 assure une cadence de 10 à 60 barquettes/mn, soit 10 à 12 cycles/mn.

Un fonctionnement précis pour de petites et moyennes cadences
Texte Alternatf La nouvelle operculeuse en inox QX-300 d’Ishida est économique et peu encombrante, et convient aux entreprises qui réalisent des petites et moyennes séries, ou aux départements de R&D. Flexible, ce modèle accepte tous types de barquettes et de matériaux (barquette en carton, en plastique, en aluminium, et film mono ou multicouches). Il peut être paramétrée pour un operculage sous vide ou sous atmosphère modifiée. Une technologie de découpe intérieure des bordures des zones de scellage permet aussi la réalisation de barquettes operculées esthétiques. L’alimentation en film est motorisée, ainsi que le rembobinage des chutes de film. Sur l’écran graphique, l’opérateur peut rappeler l’un des 20 programmes mémorisés. Les changements de formats sont réalisés en cinq minutes. La machine fonctionne à une cadence de 5 cycles/minute, soit 20 barquettes/minute. L’étanchéité de la soudure est garantie par des paramètres de scellage contrôlés : pression élevée, température et temps de soudure rigoureusement vérifiés.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support