Les deux acteurs veulent revaloriser la pêche artisanale et côtière. Dans ce contexte, les petits ports de pêches au Maroc, à Djibouti et au Yemen sont aidés par un programme de 4 ans à hauteur de 1,48 million de dollars US. Ces ports vont profiter ainsi des conseils techniques et de supports marketing de Multivac. Le projet est co-financé par Infosamak (centre d’information marketing et des services consultatifs pour les produits de la pèche dans les pays arabes) pour permettre de financer et promouvoir le commerce des produits de la pèche, en accord avec le CFC (Common Fund for Commodities). L’objectif est d’améliorer le revenu des pécheurs et de renforcer les exportations en sensibilisant les pécheurs à l’hygiène tant à la criée qu’au transport.
Texte Alternatif Le projet vise aussi à aider les coopératives et les usines de transformation dans le développement de la valeur ajoutée par les produits de la mer pour les marchés intérieurs. Multivac fournit notamment les machines de conditionnement et les solutions d’emballage, assure la formation des opérateurs au process et les sensibilise aux règles d’hygiène. Deux unités pilotes sont en voie d’achèvement au Maroc et au Yémen (liée à une coopérative). Multivac s’investit également dans des actions annexes bénévoles auprès d’associations qui interviennent elles-mêmes auprès d’écoles, de dispensaires.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support