Winestar est le premier à commercialiser ces canettes en France. Il a opté pour des formats de 187 ml, soit l'équivalent d'un quart de bouteille.

Les trois vins sélectionnés sont élaborés depuis plus de 30 ans par Pol Flandroy, vigneron indépendant récompensé par plus de 200 médailles pour ses différentes cuvées. La gamme en canettes couvre aujourd'hui trois vins : rouge, blanc, et rosé.

La possibilité de mettre le vin en canette ouvre de nouveaux horizons. Le vin est un produit extrêmement sensible. C'est pour renforcer sa protection que Ball a développé un conditionnement étanche à l'oxygène et à la lumière, doté d'un revêtement intérieur conçu spécifiquement pour le vin. Il préserve la qualité des vins sans altération du goût et sans oxydation, explique le fabricant.

Texte AlternatfLes canettes sont commercialisées par les épiceries fines, et les les cavistes indépendants et peuvent être commandées sur le site internet de Winestar. D’ores et déjà, plusieurs commandes sont enregistrées à l'exportation, en Angleterre, en Belgique, au Danemark, en Finlande et en Norvège ainsi qu'en Chine et en Russie, indique Ball Packaging. Elles seront aussi proposées en restauration collective.
Ces canettes seront présentées à Vinexpo Bordeaux (16 au 20 juin). Ball Packaging rappelle que la canette est 100% recyclable. Ceci permet de conserver les ressources naturelles : 75% de l'aluminium produit jusqu'à aujourd'hui est encore en utilisation.

Par ailleurs, le recyclage d'une canette permet d'économiser jusqu'à 95% de l'énergie requise pour la production d'aluminium vierge, ce qui impacte directement la réduction des émissions de CO2.

Enfin, en 40 ans, le poids des canettes s’est allégé, passant de 83 gr à 10gr.

Depuis 25 ans, les efforts combinés de l'allègement des canettes et du recyclage ont entrainé une baisse de plus de 50% des émissions de CO2, ajoute Ball Packaging.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support