De l’emballage au packaging, le carton fait sa révolution pour passer du fonctionnel à l’émotionnel et devenir un emblème d’une nouvelle manière de consommer, a déclaré Frédéric Micheau, Directeur des Etudes, Département d’Opinion Publique-Ifop, en présentant l’étude.

Jusque-là destiné à la plupart des variétés de conditionnement et de packaging, 94% des Français déclarent le carton adapté à des fins d’emballage et de protection. Mais ce sont 9 Français sur 10, qui revendiquent acheter régulièrement des produits conditionnés dans des emballages en carton faisant ainsi partie intégrante de leur quotidien. D’ailleurs, d’un point de vue pragmatique, la plupart des interviewés soulignent les aspects pratiques des emballages en carton (87%), les jugeant faciles à ouvrir (81%), solides (80%) et réutilisables (69%). Mais 78% jugent le carton envahissant. «Ce qui n’est pas surprenant car, de ce point de vue le carton pris dans sa dimension logistique est largement visible dans les rues commerçantes» a souligné l’Ifop.

Texte AlternatifPour le secteur de la distribution, l’étude met en valeur des informations essentielles. En effet 84% des Français rappellent que l’emballage est un support pour l’image de marque du produit. Ainsi lorsqu’ils font leurs courses, 77% des Français apprécient de pouvoir voir le produit grâce à un emballage avec fenêtre, et 27% considèrent cet aspect très important.

Le carton est très largement plébiscité face au plastique en tant que matériau d’emballage : à produit égal, 81% des Français choisiront un emballage en carton au détriment de son concurrent en plastique. Si cette préférence fait consensus parmi toutes les catégories de population, on relève que les interviewés issus des foyers les plus aisés se montrent également plus favorables à ce type d’emballages.Toutefois sur le plan sanitaire, le verre l’emporte de loin (59%) comme le matériau qui réduit les risques sanitaires. Alors qu’ils reconnaissent très majoritairement le rôle fonctionnel de l’emballage (84%), les Français déclarent également à 80% que l’emballage peut être inutile et qu’ils pourraient s’en passer. Cela étant, la comparaison de l’image détaillée des différents types de conditionnement s’avère particulièrement favorable au carton par rapport au plastique et au verre. La moitié des Français estime que les emballages en carton sont les plus faciles à transporter (55%), les moins coûteux (52%) et les plus écologiques (50%). 46% des personnes interrogées jugent que la production de carton est plus respectueuse de l’environnement que celle du verre (25%) et a fortiori, que celle du plastique (4%).

Patrick Lannay, Directeur Ventes & Marketing de Smurfit Kappa France précise que «ce souhait de voir disparaître l’emballage est tout à fait légitime. Cela étant il est important de rappeler que l’emballage que les Français remarquent sur les rayons des magasins, n’est que la partie visible de l’iceberg. En effet pour transporter leurs produits préférés, il aura fallu le conditionner et le protéger, depuis son lieu de fabrication jusqu’à son lieu de distribution. Chez Smurfit Kappa nous n’avons de cesse d’innover en faveur d’un emballage moins volumineux et plus discret répondant aux attentes des consommateurs».

Texte AlternatifLe développement du e-commerce renforce la présence du carton dans les habitudes d’achats des personnes interrogées. Près de 8 Français sur 10 achètent régulièrement des produits sur Internet contenus dans des emballages en carton (79%). 71% d’entre eux estiment que l’emballage carton peut s’adapter à toutes les formes possibles et 54% déplorent que le carton de livraison ne le soit pas.

Sans surprise, les plus jeunes achètent plus fréquemment ce type de produits on-line (48% des moins de 25 ans contre 24% des 65 ans et plus). Les cadres supérieurs et professions libérales sont également plus nombreux à en acheter souvent (50% contre 36% des catégories populaires). Enfin, les interviewés ayant pour habitude d’acheter fréquemment des produits contenus dans des emballages en carton en grandes surfaces, sont significativement plus nombreux à commander sur Internet de tels produits (86% et 60% souvent).

Texte AlternatifPatrick Lannay poursuit, «les Français nous interpellent indirectement sur la taille parfois inadaptée des emballages carton, utilisés dans le cadre du e-commerce. Chez Smurfit Kappa nous travaillons depuis des années à perfectionner notre offre e-commerce, notamment en proposant des emballages toujours plus faciles à ouvrir ou encore des solutions de mécanisation permettant d’adapter l’emballage au produit expédié. Nous concentrons nos efforts sur ce secteur, qui est un véritable relai de croissance pour le groupe».

La très grande majorité des Français reconnaissent les avantages des emballages en carton, au niveau environnemental : plus de 9 personnes interrogées sur 10 associent les emballages en carton avec le recyclage (92%) et près de la moitié d’entre eux déclarent que ces emballages sont «tout à fait» recyclables (49%). De plus, 71% des personnes interrogées jugent que le carton est un matériau écologique, en mettant en évidence l’origine naturelle du matériau. Presque autant déclarent que de tels emballages respectent l’environnement (69%). La majorité des personnes interrogées jugent que la production de carton est plus respectueuse de l’environnement (46%) que celle du verre (25%) et à fortiori, que celle du plastique (4%).

«Ces résultats nous confortent et encouragent notre fierté de produire un matériau si fortement apprécié des Français. Ils nous ont proposé des défis que nous avons déjà commencés à relever et ce en étroite collaboration avec l’ensemble de nos clients, tous secteurs confondus» a conclu Patrick Lannay.

L’enquête de l’Ifop a été menée auprès d’un échantillon de 1004 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI ; Computer Assisted Web Interviewing), du 2 au 6 janvier 2014.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support