Pour cette édition, le Conseil national de l’emballage avait proposé cinq marchés d’application. Ainsi, les étudiants pouvaient concevoir leurs projets emballage parmi : e-commerce ; fast-food ; confitures et compotes ; confiseries, pâtisseries dont boîtes à gâteaux et cadeaux ; hygiène personnelle dont préservatifs.

Les lauréats élus par le public sont :
Texte Alternatif• Tooth Pack (ENSAIA Nancy) par Naila El Amrani, Raquel Rainier, Xu Wenqi.
Une nouvelle gestuelle pour le rituel du brossage des dents, une utilisation de la juste dose qui permet de réduire le gaspillage de dentifrice.

Texte Alternatif• Start To Love (FS Pack Cognac) Par Lucie Cuvier, Joanna Pouillet.
Un emballage de préservatifs qui se fait discret à l’acte d’achat, qui s’ouvre aisément à l’usage et qui illumine l’obscurité du moment.

Texte AlternatifFruits Escape (IUT Reims) par Améranciane Delandhuy, Sabine Fornay.
De la confiture qui ne dégouline plus, à tartiner grâce à son emballage souple équipé d’une buse pour faciliter l’étalement sur le pain du matin.

Texte Alternatif Le prix spécial coup de cœur du jury :
• C’était bien bon (ENSCI Les Ateliers Paris) par Anne Poggenpohl.
Un emballage pratique et discret qui permet de cuisiner chez soi les restes d’un bon repas au restaurant. Il contribue ainsi à la lutte contre le gaspillage alimentaire dans la restauration.

Les autres nominés :
• Expedimus (FS Pack Cognac) par Claire Allaire, Alexandre Baudet, Sophie Cesbron.
Du shampoing que l’on peut emmener partout sans crainte de se le faire confisquer au niveau de la sécurité aéroport : il suffit de le reconstituer avec de l’eau dans son emballage extensible.

• Handy 3 Hair Care (CEPE Angoulême) par Mélanie Blanchard, Valentin Charcellay.
Le 3 en 1 du shampoing (shampoing, après-shampoing et masque) en sachet souple à compartiments qui distribue le produit à l’aide d’un bouchon réutilisable dédié à la marque.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support