«C'est parce que l'excellence fait nécessairement partie de l'ADN d'un pôle de compétitivité que Plastipolis s'est emparé du modèle EFQM, indique la présentation du dossier EFQM. D'autant que le secteur de la plasturgie revêt une forte composante européenne avec des partenaires, notamment allemands, très en pointe. C'est notamment grâce au déploiement du modèle et à sa garantie européenne que Plastipolis a pu prolonger sa reconnaissance européenne sur les clusters d'innovation. Au-delà de s'appliquer à soi-même le modèle, le pôle joue désormais l'ambassadeur de l'EFQM auprès de ses 400 adhérents dont 250 entreprises, 95 centres de R&D et de formation».

Par du benchmark, des évaluations internes ou externes, l’EFQM encourage à devenir des structures agiles, mieux adaptées aux rigueurs du contexte économique mondial actuel, indique l’Afnor qui représente la structure en France. Clubs régionaux, prix français et européens, l’EFQM suscite une dynamique forte auprès des entreprises. Le modèle de management EFQM permet de comprendre les relations de cause à effet, entre ce que fait une organisation et les résultats qu'elle obtient.

Le modèle d'excellence EFQM propose une évaluation basée sur 9 critères dont Cinq sont des «Facilitateurs» et quatre sont des «Résultats». Les critères «Facilitateurs» couvrent ce que l'organisation fait et comment elle le fait ; les critères «Résultats» couvrent ce que l'organisation réalise.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support