Créé l’an dernier avec Lille, Toulouse, Bordeaux, Marseille et Lyon, le Club des Métropoles a démontré la grande utilité de ce type d’échanges, assure Eco-Emballages qui veut étendre ces échanges avec d’autres grandes villes.

Les villes de Paris, Nice, Nantes, Strasbourg, Montpellier, qui ont depuis sa création rejoint le Club, représentent 438 000 tonnes d’emballages avec des performances variées allant de 17 à 51 kg/hab/an. Elles partagent avant tout des problématiques et des enjeux communs.

Les 10 plus grandes villes françaises (Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Nice, Nantes, Strasbourg, Montpellier, Bordeaux, Lille) se réuniront plusieurs fois dans l’année pour évoquer les problématiques et les enjeux communs et partager les bonnes pratiques pour développer les performances, maîtriser les coûts.

La première réunion 2017 du Club des Métropoles a eu lieu à Strasbourg le 11 mai en présence d'élus et de directeurs de services des 10 métropoles.

Le projet #culture tri, mené par l’Eurométropole et Eco-Emballages, sera présenté avec une visite des conteneurs verres sérigraphiés. D’autres bonnes pratiques seront abordées, notamment ce qui a été fait à Toulouse sur la réduction des fréquences de collecte sélective. Lyon témoignera, pour sa part, des résultats du plan de relance du recyclage : 330 colonnes à verre supplémentaires qui ont permis une augmentation de 11% des performances de tri en 2016.

La prochaine réunion aura lieu à Marseille à la mi-septembre.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support