Avec son entrée dans le groupe Stölzle Glass, le site Stölzle Masnières Parfumerie, qui a bénéficié d’investissements d’une part de modernisation et d’autre part d’innovation, se veut, sous la conduite d’Etienne Gruyez son directeur général, flexible et réactive.

L’usine verrière, qui produit majoritairement des flacons de parfum mais aussi des pots pour la cosmétique, dispose désormais d’un four rénové à régénération, d’une partie bout chaud et froid modernisée avec notamment des contrôles qualité augmentés et optimisés.

Outre l’investissement qui lui permet d’offrir des services élèves comme le «on time in full» pour 100% des lancements et 98% pour le renouvellement des commandes, le site STO Masnières a externalisé un service «super qualité» mais qui est complètement intégré dans l'usine (wall to wall).

Avec un nouveau feeder, le site STO Masnières peut produire non seulement des petites séries (de l’ordre de 2000 jusqu’à 20 000 unités) sur une même machine mais, qui plus est, deux flacons différents.

Le site est aussi pleinement entré dans l’industrie 4.0 avec un service d’étude qui, doté d’une imprimante 3D, lui permet de livrer en quatre semaines un échantillon (un flacon décoré à partir d’un dessin produit par le client).

Texte AlternatifOutre le laquage, la sérigraphie et le marquage à chaud, son atelier de décoration, qui se trouve à quelques distances du site, a investi dans une machine d’impression jet d’encre. Grâce à cet investissement, le site STO Masnières va élargir ses propositions de décoration.

Stölzle Masnières Parfumerie est aujourd’hui une usine pleinement tournée vers l’avenir qui fêtera l’an prochain ses 200 ans.

(Plus d’informations dans un prochain numéro d’EMBALLAGE DIGEST)

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support