Dans le cadre de cette stratégie, l'Union européenne s'engage, entre autres, à :

• Rendre le recyclage rentable pour les entreprises : de nouvelles règles sur les emballages seront élaborées pour améliorer la recyclabilité des matières plastiques utilisées sur le marché et accroître la demande en plastique recyclé.

• Réduire les déchets plastiques : les nouveaux plans vont se pencher notamment sur les plastiques à usage unique. La Commission prendra également des mesures pour limiter l'usage des microplastiques dans les produits et pour concevoir des étiquettes pour les matières plastiques biodégradables et compostables.

• Stimuler les investissements et l'innovation : la Commission fournira des orientations destinées aux autorités nationales et aux entreprises européennes sur la manière de réduire au minimum les déchets plastiques à la source. Le soutien à l'innovation sera renforcé, avec 100 millions d'euros supplémentaires pour financer la mise au point de matières plastiques intelligentes et mieux recyclables, rendre les processus de recyclage plus efficaces et assurer le traçage et l'élimination des substances dangereuses et des contaminants dans les plastiques recyclés.

Chaque année, les Européens produisent 25 millions de tonnes de déchets plastiques, dont seuls moins de 30% sont collectés en vue de leur recyclage.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support