Grâce à la contribution de ses entreprises adhérentes, la FEBEA a recensé dans son livre blanc «Economie circulaire et secteur cosmétique» 120 bonnes pratiques de 57 marques cosmétiques. Elles offrent l’occasion aux acteurs du secteur de porter leurs engagements, de les partager et de s’enrichir des actions développées par les autres.

«La protection de l’environnement n’est plus une option, la consommation change profondément, nous avons progressé et il faut le faire connaître. Nous progresserons encore dans les années à venir mais ce Livre blanc témoigne concrètement d’importantes avancées réalisées» souligne Virginie d’Enfert, directrice des affaires économiques, internationales et environnementales de la FEBEA.

Les trois grands enjeux de l’économie circulaire pour le secteur cosmétique, sont, décrit la FEBEA :

Texte Alternatif• Eco-concevoir et favoriser l'utilisation durable des ressources : Intégrer l’approche du cycle de vie dès la conception des formules et des emballages contribue à réduire l’impact sur les milieux.

• Fabriquer durablement : Réduire l’empreinte environnementale des produits nécessite des engagements à toutes les étapes du process de production. Si 3/4 des entreprises du secteur cosmétique limitent leur consommation d’énergie et développent l’utilisation des énergies renouvelables, l’éco-conception est aussi un levier important pour réduire les consommations d’eau et d’énergie carbonée, économiser les matières premières, valoriser les déchets issus de la production.

• Promouvoir une consommation responsable est aussi de la responsabilité des marques. Il s'agit de convaincre le consommateur d'adopter les bons gestes de consommation et de tri, même si les emballages cosmétiques ne représentent que 2% des 5 millions de tonnes d’emballages mis sur le marché en France chaque année.

Une campagne digitale. La campagne «Cosmétique et environnement : des solutions pour progresser» doit contribuer à faire connaître les progrès, les engagements et les solutions développées par les entreprises du secteur, en matière de biodiversité, d’éco-conception des formules et des emballages, d’économies d’énergie et d’eau, ainsi que de collecte, tri et recyclage.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support