Dans un marchĂ© du polystyrène très concurrentiel, Total a considĂ©rĂ© ne pas avoir la taille critique en Chine, Ă  l’inverse de ses positions en Europe et aux États-Unis. « Cette cession s’inscrit dans notre stratĂ©gie de gestion active de notre portefeuille d’actifs, a expliquĂ© Bernard Pinatel, directeur gĂ©nĂ©ral Raffinage-Chimie. Nous allons dĂ©sormais concentrer notre prĂ©sence dans le polystyrène en Europe et en AmĂ©rique du Nord, deux marchĂ©s oĂą nous sommes n° 2. » Ce projet reste soumis Ă  l’approbation des autoritĂ©s compĂ©tentes.

"Reproduction interdite sauf accord Ă©crit d'Emballage Digest ou mention du support''