Si le montant moyen d’une transaction (produits et services) continue à baisser (4 euros en un an) pour passer à 63 euros, cette baisse est compensée par une augmentation de la fréquence d’achat.

Chaque acheteur a dépensé en moyenne 10% de plus sur internet ce trimestre par rapport à la période précédente soit 721 euros (vs 654 euros l’an dernier).

Cet essor est dû au développement de l’offre (+ 20 000 sites en un an), à l’accroissement du nombre d’acheteurs (+ 488 000 en un an - Source Médiamétrie) et à la croissance du nombre de commandes par cyberacheteur. Le marché conserve son niveau de progression depuis le début de l’année.

La croissance profite à la plupart des grands acteurs du e-commerce et particulièrement aux ventes d’ameublement/décoration qui progressent de 11% sur le trimestre. Les ventes aux professionnels du panel iCE 100 ont un niveau de croissance toujours important avec une progression de 20% sur le semestre.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support