Texte AlternatifL’occasion pour les deux sociétés de mettre l’accent sur le snacking, un marché représentant aujourd’hui environ 1,7 milliard d’euros en France (sont compris les produits apéritifs comme les chips, fruits secs, biscuits salés, pop-corn).

A titre d’exemples, la consommation des chips a quasiment doublé en 10 ans, et celle des graines, star du marché, est en hausse de 2,6 % par rapport à 2016 (1). Chaque foyer y consacrerait en moyenne un budget de 62 euros/an. Une opportunité pour les fabricants d’emballages. Présent sur ce marché depuis 1990, Ishida propose une gamme de différents systèmes qui associent peseuse et ensacheuse, choisies en fonction des besoins du client. Depuis la First Range jusqu’aux systèmes ITPS à simple ou double tube, les vitesses varient de 65 à 300 sachets/minute.

Pour rĂ©pondre Ă  ce marchĂ©, sa dernière ensacheuse, Inspira, existe en deux versions, avec mouvement intermittent ou rotatif. L’ensemble du process est entièrement automatisĂ© : centrage et ajustement de la tension du film, optimisation du flux d’azote, positionnement des rouleaux dont le nombre a Ă©tĂ© rĂ©duit afin de faciliter le changement du film, et vĂ©rification unitaire de l’impression. Le contrĂ´le des mâchoires au point de soudure a Ă©tĂ© amĂ©liorĂ© grâce au nouveau moteur et système de transmission. Le fabricant a aussi dĂ©veloppĂ© une nouvelle technologie de scellage des sachets par ultrasons sur tout type de film.

Avec son système CTC brevetĂ©, le constructeur augmente la production de 20%, grâce Ă  une sĂ©rie de contrĂ´les des opĂ©rations de transfert. Celles-ci sont rĂ©alisĂ©es Ă  haute vitesse entre la peseuse et l’ensacheuse : contrĂ´le de la turbulence de l’air au moyen d’un dispositif rotatif et d’un système d’obturation qui procure une manipulation en douceur des produits. Il surveille Ă©galement les mâchoires rotatives pour offrir une bonne qualitĂ© du scellage du sachet, tout en Ă©vitant du gaspillage de film.

Dans l’optique de proposer à l’industrie agroalimentaire de la zone EMEA la sécurité d’une solution complète allant de la fourniture de matériels de process jusqu’au conditionnement des aliments, Ishida et Heat and control ont mis en commun leur expérience et leur savoir-faire dans le pesage associatif, la construction de peseuses multitêtes, et les systèmes d’ensachage pour le premier, et dans les systèmes de traitement des aliments, des emballages, de l’inspection et du contrôle qualité pour le second.



Les matériels Heat and Control
Fastback LRC : il s’agit d’une solution compacte d’alimentation de peseuses mutlitĂŞtes conçue pour fournir un flux de produits prĂ©cis et homogène. Fonctionne avec deux ensacheuses alimentĂ©es par un ou deux associatives.

Les machines Ishida
• La peseuse associative RV-218 Ă  18 tĂŞtes montĂ©e sur l’ensacheuse Inspira RD25 Ă  mâchoires Ă©troites : pas besoin d’une plateforme lors de l’installation, ce qui apporte un gain de place. Cet ensemble «twin» peut effectuer simultanĂ©ment l’ensachage de deux tailles de sachets avec un rendement de + 0,5%.
• Le système TSC-RS dĂ©tecte toute fuite grâce Ă  l’action servo-motorisĂ©e de la plaque de pression ; il garantit une application prĂ©cise de la pression exercĂ©e, constante, exempte de vibration sur l’emballage pendant toute la durĂ©e du test. Il permet aussi de lisser et d’orienter les sachets avant la zone de tri.
• L’encaisseuse ACP 700 combine la mise en forme des caisses, l’emballage et l’alignement des sachets dans la caisse, la fermeture en une seule opération, offrant un gain de place. Elle peut traiter une grande variété de tailles de sachets ainsi que les lignes «twin». Cette encaisseuse peut être interfacée avec le testeur d’étanchéité TSC-RS. Elle peut traiter jusqu’à dix caisses par minute.

(1) Etude de Digest Etude NellyRodi et IRI pour le syndicat des apéritifs à croquer.

Extrait de la revue n° 633 - Novembre 2018. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support