Loop considère que si l’emballage réutilisable (celui designé spécifiquement pour la plateforme Loop) consomme plus d’énergies et de ressources qu’un emballage unique, il représente sur la durée un coût environnemental et économique inférieur, malgré le transport et le nettoyage (à noter que Loop emploie le terme clean et non wash).

Texte AlternatifPrécision importante : le re-remplissage se fait chez le partenaire, ce qui veut dire, par exemple, que Nestlé gère le remplissage de ses biscuits Milka, Tropicana celui de sa bouteille de jus d’orange, Lesieur celui de son pot de mayonnaise…

Le coût de transport de cette étape est estimé comme non impactant comparé aux transports que représentent les collectes des poubelles gérées par les collectivités.

Selon Loop, après 25 cycles, l’emballage réutisable permet de réaliser des économies d’environ 50% par rapport à l’emballage à usage unique.

Loop LCA Theory



Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support