«Plus de 75% des 10 000 litres de déchets collectés étaient en plastique dont 2 231 avec une marque identifiable et 700 non identifiables. Les emballages et papiers à usage alimentaire ont été les plus fréquemment trouvés, suivis des bouteilles, des gobelets, des capsules et des sacs à provisions. Les cinq plus grandes entreprises représentant 46% des déchets identifiables. Une fois les marques décomptées, le top des contrevenants, représentant 40% des déchets identifiables, Nestlé Pure Life, Tim Hortons, McDonald’s, Starbucks et Coca-Coca. «La seule façon de réduire la pollution est d’empêcher les entreprises de produire des plastiques jetables» note Sarah King, responsable des océans et des plastiques chez Greenpeace Canada.
(PackagingStrategies, 31 octobre 2018)

Extrait de la revue n° 634 - Décembre 2018/Janvier 2019. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support