Texte AlternatifPrésent sur l’ondulé, 80% de l’activité de Papcart est centrée sur le carton compact, un marché dédié davantage à l’emballage consommateur. L’entreprise dessert de nombreux marchés de l’alimentaire, du luxe avec le vin, les spiritueux. Des emballages qui répondent aujourd’hui aux attentes du consommateur qui recherche des emballages premium (impression offset pré-impression) et durables, en terme d’impact environnemental. Avec cette opération, le groupe français augmente sa capacité de production de 30% et double sa production d’UVC, de 400 à 800 millions.

Texte AlternatifSi SKF est déjà présent sur ces marchés avec les sites de Tours sur Marne, Siemco et Colorys, le groupe familial lui apporte une expertise également dans la découpe, le pliage/collage et la finition et décoration, ainsi que sa présence sur le marché du bag-in-box. Avec son activité Cubi-Pack qui développe des solutions plus haut de gamme, Smurfit Kappa compte bien renforcer sa présence. Doté d’équipements de dernière génération, Papcart propose le plus large spectre de finitions requis pour les bag-in-box, les coffrets, les étuis et les emballages premium en combinant selon les besoins, des encres acryliques ou UV, des vernis spécifiques, de la dorure à chaud, de la dorure à froid, du gaufrage et du pelliculage. «En combinant les expertises de Smurfit Kappa et celles de Papcart, nous allons travailler sur le marché du luxe, l’expertise client sensible aux effets visuels, tactiles et sensoriels» a expliqué Gérard Mathieu. Dans ce contexte, le marché de la cosmétique est un marché qui intéresse aussi la nouvelle entité constituée avec Papcart.

Texte AlternatifDans un contexte européen de demande croissante pour des emballages recyclables ou compostables, cette acquisition avec ses deux sites situés à Gétigné et à Jarnac totalisant 50 000 m² de surface de production, stockage et bureaux, confirme la volonté de Smurfit Kappa d’accompagner ses clients dans leur démarche de développement durable. La filiale française renforce également sa capacité d’innovation qui, en combinant les expertises de deux entités, s’appuiera sur un bureau d’études de plus de 40 personnes. Papcart qui a réalisé un CA en 2017 supérieur à 45 M€ va rejoindre le «pôle Smurfit Kappa Colors» qui, placé sous une même direction, regroupe désormais 5 sites et réunit 700 personnes au total.

Avec le rachat de deux unités complémentaires du groupe Europac (acquis en juin dernier par DS Smith) basées en Bretagne et présentes sur le marché du plateau fruits&légumes, Smurfit Kappa France réalise une extension géographique sur ce marché. Avec le rachat des deux unités qui étaient à vendre, Smurfit Kappa investit en France sur un marché stratégique pour le groupe. La Cartonnerie de Caradec opère sur le marché agro-alimentaire (volaille, porc…) mais surtout sur le plateau fruits&légumes. Le site de Saint Pol de Léon, qui compte entre 10 et 20 personnes, assure le montage des plateaux.

Avec ces deux acquisitions, le CA de la filiale française passe de 1 Md€ à 1,100 Md€, et l’entité comprend désormais 50 sites et emploie 5400 personnes.

Extrait de la revue n° 634 - Décembre 2018/Janvier 2019. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support