Texte AlternatifUn dévidoir de filmage ergonomique
Le dévidoir de filmage manuel de palette Deroulpack®permet l’utilisation de tous les types de film, étirables ou pré-étirés, avec mandrin ou sans mandrin (Coreless). Ce dérouleur est proposé en deux autres versions. L’une pour des palettes hautes, l’autre pour des bobines de film avec des laizes supérieures à 500 mm de hauteur. La version «V500» est destinée à l’utilisation de bobines de film avec taille de la laize supérieure à 500 mm de hauteur (les tailles de laize plus petites restent acceptées dans cette configuration). La version «H» possède un manche de 0,80 m visant à faciliter le filmage de palettes hautes, entre 1,8 et 2,5 m.

Cette version H convient également aux opérateurs souhaitant travailler en restant debout plutôt qu’en pliant les genoux dans la limite de 20 palettes par jour. En effet, contrairement à la pensée courante, la position debout lors du filmage de palette est beaucoup moins ergonomique que la position genoux fléchis. La version «H» du Deroulpack est compatible avec le mandrin Izigrip et également avec l’adaptation V500. Le mandrin s’utilise avec les bobines de film sans mandrin carton. Il est le seul appareil de filmage manuel supprimant totalement les déchets et réduisant la consommation de film, assure la société. Il est compatible et réversible avec toutes les adaptations Deroulpack®. Les utilisateurs peuvent passer au film sans mandrin en achetant séparément le mandrin. Celui-ci a été conçu pour apporter une solution ergonomique et économique et bénéficie d’un retour expérience terrain de 10 ans. Les résultats des tests réalisés par le logiciel Muska™ de l’Anact garantissent à l’employeur la réduction de la pénibilité du travail. Le système breveté de mise en tension réglable en continu du film et son ergonomie apportent une bonne tension du film et couverture du bas de palette, avec la même productivité et une mise en oeuvre instantanée. Le mouvement de marche de l’opérateur, combiné au système de frein, règle la tension du film. «Ne plus tirer sur le film avec les bras de façon alternative améliore la qualité du filmage et permet d’utiliser des films moins épais. Et économise jusqu’à 40% sur le coût du film en utilisant du film pré-étiré 7µ» argumente l’opérateur.

Extrait de la revue n° 634 - Décembre 2018/Janvier 2019. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support