Texte AlternatifIntégré dans la ligne d’emballage, le Leak-Master Mapmax qui utilise un processus automatisé teste l’ensemble du lot et même les micro-fuites en utilisant des capteurs de CO2. Un vide est généré en quelques secondes dans la chambre d'essai de l'appareil. Les emballages sont retirés de la chaîne de production automatiquement. Le Mapmax fonctionne jusqu'à 15 cycles d'essai par minute. Outre les emballages individuels, les caisses d'expédition et les boîtes et cartons entiers peuvent également être testés. Witt, qui mise délibérément sur la détection du dioxyde de carbone (gaz généralement présent dans la plupart des emballages sous atmosphère modifiée) a développé un dispositif plus simple, le Leak-Master Easy. Il teste l’étanchéité des emballages dans un bain d’eau. La formation de bulles détecte une micro-fuite, et le contrôleur qualité peut déterminer le point d’évasion. Ces machines sont principalement destinées aux produits de boulangerie, souvent emballés dans une atmosphère modifiée.

Extrait de la revue n° 634 - Décembre 2018/Janvier 2019. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support