Ce salon BtoB se veut avant tout efficace pour permettre aux visiteurs de décrypter les innovations et les tendances. Pour faciliter le repérage des innovations qui feront le monde de demain dans l’alimentation et aider les visiteurs à mieux en comprendre les enjeux, le salon organise chaque jour de nombreux «Innovations Tours» - visites guidées avec des experts - sur les nouvelles consommations, (la moitié des produits que nous consommerons dans 5 ans n’existent pas encore), les nouvelles mobilités (snacking, drinkification, nomadisme, e-commerce…), les innovations packaging.

Ces Tours permettent ainsi aux acteurs de la filière, et notamment ceux de l’emballage, d’assurer une veille pour mieux s’adapter aux nouveaux modes de consommation.

Près de 53 millions achètent de l’alimentaire sur internet, 81% commandent du vin et des boissons alcoolisées, 14% de l’épicerie et 10% des produits frais, 18% commandes de repas à retirer ou à livrer (chiffres au cours des 12 derniers mois - déc.2018 - étude Médiamétrie). Avec cette progression, l’emballage doit lui s’adapter (voir article e.commerce et la «certification» APASS-Amazon ED&Nov.2018).

450 exposants (+10% vs 2018) dont 1/3 de nouveaux parmi lesquels des start-up et 35% d’internationaux prĂ©senteront leurs offres. De nombreux espaces avec de vĂ©ritables mises en scène permettront de comprendre : Quel consommateur serons-nous ? Comment accèderons-nous Ă  l’alimentation de demain ? Que mangerons-nous demain ?

Avec l’hybridation des modes de commerce, les retailers mettent en place de nouvelles stratégies. Les points de vente physiques intègrent de plus en plus les données et les méthodes du monde digital. En parallèle, les fabricants tendent à développer des produits répondants aux attentes d’un consommateur de plus en plus mobile, connecté, informé, exigeant, soucieux de transparence.

La Phygital Room prĂ©sentera de façon tangible et pratique quelques-unes des solutions dont peuvent se saisir les acteurs de la chaĂ®ne alimentaire : production, retail, et food service. En s’appuyant sur trois profils types de cyber-consommateurs dĂ©gagĂ©s par une Ă©tude MĂ©diamĂ©trie pour M.A.D.E, la Phygital Room exposera des solutions dĂ©jĂ  dĂ©ployĂ©es ou juste Ă©mergentes, dans les diffĂ©rents cycles de vie des produits. L’objectif est de «susciter la rĂ©flexion, et amener les visiteurs Ă  entrevoir concrètement comment ils peuvent tirer parti des nouveaux outils digitaux», affirme l’organisation du salon.

Des conférences seront également au rendez-vous pour cette 3ème édition. «Dynamique dans leur format de 40 minutes», elles animeront le salon durant les deux jours, autour de la thématique principale de l’évènement. Le digital et la restauration, le futur de l’emballage alimentaire, le vrac et le digital, les objectifs développement durable des packagings, ou encore comment mangerons-nous en 2050, seront entre autres au menu de ces interventions.

Texte Alternatif

Reproduction interdite sauf accord Ă©crit d'Emballage Digest ou mention du support