Les derniers travaux en IRMf réalisés par Myrissi, en collaboration avec le laboratoire IADI du CHRU de Nancy et de l'Université de Lorraine, ont démontré que les couleurs associées sous forme abstraite avaient un pouvoir d'évocation olfactive et gustative alors qu'aucunes des aires cérébrales impliquées n'étaient activées avec des photographies.

L'expérience repose sur une analyse simple. Les arrangements colorés obtenus avec la technologie de Myrissi ont été présentés à des sujets placés dans une IRM en leur demandant de simplement imaginer une odeur associée. Dans un second temps, la même tâche était réalisée avec des photographies d'objets odorants.

L’expérience a démontré que les aires cérébrales impliquées dans l’imagination olfactive et dans les processus émotionnels (cortex orbitofrontal, le cortex insulaire et le système limbique) étaient activées uniquement avec les couleurs et pas du tout avec les photographies.

Extrait de la revue n° 637 - Avril 2019. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support