Le programme s’articule autour de deux projets distincts : un programme climatique en Amérique latine avec le projet de reforestation et d’agroforesterie au Pérou, en Honduras, Colombie et Brésil et un programme d’intégration environnemental des sites de production de Verallia qui s’appuie sur des initiatives concrètes comme le reboisement des sites, le maraîchage, l’accompagnement de producteurs et le soutien à des initiatives locales.

Cette initiative vient renforcer une politique RSE plus large menée depuis plusieurs années par le verrier et qui s’articule autour de trois axes : contribuer à préserver l’environnement, agir pour la sécurité et le développement des équipes, et contribuer au développement des communautés. Verallia s’est notamment fixé un objectif de réduction de ses émissions de CO2 de 1% par an1 grâce à l’amélioration de la performance énergétique de ses outils de production et à l’utilisation croissante du calcin (débris de verre ménager collectés). Pour réduire l’empreinte carbone de ses bouteilles et pots, Verallia propose à ses clients une gamme éco-conçue allégée et développée pour maximiser le nombre d’articles par palettes.
En 2018, Verallia, qui compte 32 usines dans 11 pays, a produit 16 milliards de bouteilles et pots en verre.

Fondé en 2008 par Tristan Lecomte, créateur de la marque de commerce équitable Alter Eco, et Pierric Jammes, PUR Projet réinvestit ses profits dans le développement de ces projets innovants, encourageant les initiatives entrepreneuriales locales pour une économie responsable, positive et vertueuse. PUR Projet est actif dans une cinquantaine de pays.

Extrait de la revue n° 637 - Avril 2019. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support