Ces chiffres traduisent une réelle prise de conscience de la profession. En Europe, ce sont à présent deux ports (Teeside en Grande-Bretagne et Anvers en Belgique) et plus de 500 entreprises manipulant des granulés plastiques qui ont adhéré à ce programme d’engagement international visant à propager et systématiser les bonnes pratiques afin de réduire les pertes et les rejets de granulés lors des opérations de production, de transport et de transformation. Pour 2019, la feuille de route de PlasticEurope est claire : renforcer la contribution de l’industrie et créer avec la chaîne de valeur, un protocole de certification OCS. Le programme OCS entre dans l’engagement volontaire Plastics 2030 pris en décembre 2017 par l’Association.

Rapport complet OCS 2018

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support