Texte Alternatif«Les marques du luxe ayant de fortes contraintes d’esthétique, elles s’orientent vers des pots rechargeables et conçoivent alors des emballages encore plus luxueux et qualitatifs. Sur le secteur du «mass market», l’éco-conception - qui passe par une réduction de la quantité de matière utilisée - est source d’économie. Outre l’allègement des packs, on constate le passage de petits contenants à de plus grands», résume Didier Bourgine, pdg du fournisseur Augros Cosmetic Packaging. Quant aux marques dont les formules sont naturelles ou bio, elles optent pour des pots en bioplastique.

Texte AlternatifLe groupe Verescence a dĂ©veloppĂ© plusieurs solutions visant Ă  rĂ©duire l’impact environnemental de ses emballages. Astrid Dulau-Vuillet, directrice marketing et communication, constate depuis un an une accĂ©lĂ©ration du marchĂ© sur ces solutions, et un passage du plastique au verre. En 2015, le verrier avait lancĂ© une version amĂ©liorĂ©e de son Verre Infini®, «le Verre Infini® NEO»: elle contient 90% de verre recyclĂ©, dont 25% de PCR (verre mĂ©nager recyclĂ©), 65% de PIR (calcin interne rĂ©intĂ©grĂ©) et 10% de matière première vierge. «Ce pourcentage permet d’obtenir un verre blanc, qui rĂ©pond aux codes des marques du luxe. Il y a dix ans, notre Verre Infini® contenait 100% de matière recyclĂ©e mais sa teinte Ă©tait lĂ©gèrement verte», souligne-t-elle. L’autre solution exploitĂ©e par les verriers est l’allègement du poids du verre, sans compromettre la rĂ©sistance et l’aspect esthĂ©tique du matĂ©riau. «Nous travaillons sur la rĂ©partition du verre au niveau des parois des cotĂ©s et du fond du pot : elles sont plus fines et très droites, plus homogènes», ajoute-t-elle. La marque Guerlain a, par exemple, choisi pour son produit «OrchidĂ©e ImpĂ©riale» un pot dont le poids a Ă©tĂ© rĂ©duit de 62% par rapport Ă  sa version d’origine. Le pot destinĂ© Ă  la crème «Abeille Royale» de Guerlain, en Verre Infini® NEO, est lui aussi allĂ©gĂ©. Bilan : son empreinte carbone a Ă©tĂ© rĂ©duite de 44% sur un an, ce qui reprĂ©sentent 565 tonnes d’émissions de CO2 en moins, selon le verrier.

Extrait de la revue n° 638 - Mai 2019. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support