Texte AlternatifAfin de minimiser l’utilisation de plastique, Hugo Beck a en effet su combiner efficacement des Ă©conomies de supports avec une meilleure efficacitĂ© de production du Flowpack. Le challenge technique est rĂ©el : rĂ©ussir Ă  rendre le film aussi fin et lĂ©ger que possible, sans compromettre la qualitĂ© de son apparence ni ses propriĂ©tĂ©s de protection. Ainsi, en collaboration avec le fabricant de films d’emballage Mopack, Hugo Beck a rĂ©ussi Ă  dĂ©velopper le film le plus fin au monde de 7 µm d’épaisseur et rĂ©tractable en polyolĂ©fine sans PVC. Soit une Ă©conomie en volume de film par emballage pouvant atteindre les 70%.

Les visiteurs pourront Ă©galement se familiariser avec les solutions d’automatisation de la sociĂ©tĂ© et dĂ©couvrir les dernières avancĂ©es des machines d’emballages compatibles avec l’Industrie 4.0. Des donnĂ©es facilement consultables sur les performances des machines et la surveillance des processus de production peuvent ainsi grandement contribuer Ă  une transparence accrue en production. Autre avantage : la prĂ©vention d’arrĂŞts imprĂ©visibles des machines grâce Ă  la maintenance prĂ©dictive.

Reproduction interdite sauf accord Ă©crit d'Emballage Digest ou mention du support