Texte AlternatifGrâce à une architecture SOA (Architecture Orientée vers le Service), elle dispose d’une grande flexibilité dans son utilisation, dans l’automatisation et le contrôle, et pour les procédés de vérification et d’audit. Elle fournit une plate-forme de planification, de gestion et d’intégration de tout le cycle de vie. Il existe également une version IHM dédiée aux constructeurs de machines, et aux clients qui ont besoin d’une solution Scada plus légère pour des tâches de contrôle et de visualisation en local. Compatible avec le logiciel Excel de Microsoft, cet outil permet aux utilisateurs de créer la majeure partie d’un projet Scada dans un environnement intuitif et facile à utiliser, puis à l’importer/copier sur MAPS 4. Ce dernier repose sur de vastes bibliothèques et sur plus de 100 drivers (pilotes) PLC et RTU, permettant d’optimiser la configuration. L'étendue et l'évolutivité de la solution sont tels que les coûts de développement pour les applications de taille plus ou moins grande peuvent être considérablement réduits. La quantité de programmation physique requise est faible, même lorsque la complexité de l'application augmente. La solution reste flexible et sécurisée en cas de mises à jour, d’évolution et de nouveaux projets.

Extrait de la revue n° 641 - Septembre 2019. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support