Texte AlternatifAvec une ambition affichĂ©e : «D’ici les cinq prochaines annĂ©es, nous projetons de devenir le numĂ©ro un en Afrique des conditionneurs Ă  façon pour les boissons non alcoolisĂ©es», confie Del Tupaz, directeur gĂ©nĂ©ral de StrongPack.

«Parallèlement, nous voulons nous imposer au Nigeria comme leader de la transformation à façon de haute qualité, toutes marques confondues. Cette stratégie est fondamentale dans notre approche commerciale et porte ses fruits. Depuis peu, nous conditionnons des bouteilles PET de 60 cl pour un grand fabricant mondial de boissons gazeuses», ajoute-t-il.

Pour son nouveau projet d'usine de 8,4 hectares, abritĂ© sur un site de 32 000 m² Ă  Agbara, une zone industrielle situĂ©e près de Lagos, la sociĂ©tĂ© a installĂ© quatre lignes Sidel en deux ans : une ligne canettes, deux lignes complètes PET classiques et une ligne PET en version COMBI intĂ©grant le système de revĂŞtement Actis™ de Sidel.
Texte AlternatifCe dernier système a Ă©tĂ© dĂ©terminant pour augmenter la durĂ©e de vie des boissons et ainsi relever l’un des dĂ©fis de la chaĂ®ne de distribution locale : l’état des routes et les tempĂ©ratures Ă©levĂ©es favorisant la perte de carbonatation des boissons gazeuses. En choisissant Actis, StrongPack a pu allĂ©ger ses bouteilles de 25% tout en repensant leur design. «Avec l’allĂ©gement de notre bouteille de 35 cl, qui ne pèse plus que 15,5 grammes, nous Ă©conomisons jusqu’à environ trois tonnes de rĂ©sine par jour. Trois tonnes qui n’iront pas Ă  la dĂ©charge», prĂ©cise StrongPack.

La capacité de production globale de l’usine d’Agbara atteint à présent pas moins de 850 millions de bouteilles PET par an, tous types de bouteilles confondus – standard ou avec revêtement. Les deux lignes de conditionnement PET standard fonctionnent respectivement à une cadence de 36 800 et 46 000 bouteilles par heure. La ligne polyvalente de canettes produit en outre 40 000 canettes par heure. Associée à un pasteurisateur, elle produit aujourd’hui une boisson à base de malt très populaire au Nigeria, mais pourra servir à la fabrication de thé glacés ou de jus en canettes si les besoins s’y prêtaient. A plein régime, l’usine sera capable de fournir 1,2 milliard de litres par an de boissons non alcoolisées.

Reproduction interdite sauf accord Ă©crit d'Emballage Digest ou mention du support