Texte Alternatif

Avec un taux atteint de 85%, Henkel cherche à trouver des solutions alternatives aux packagings souples multicouches ou encore aux emballages noirs. Pour accélérer ces recherches, Henkel travaille sur ces défis dans le cadre de partenariats intersectoriels tels que CEFLEX, un consortium de plus de 130 entreprises et organisations visant à permettre le recyclage des emballages souples.

Le groupe souhaite également réduire de 50% sa consommation de plastique vierge d'origine fossile dans ses emballages de biens de grande consommation – Beauty Care et Laundry & Home Care – en réduisant le volume des emballages, en augmentant la proportion de matériaux recyclés intégrés dans ses emballages à plus de 30% au niveau mondial et en utilisant des plastiques biosourcés.

Dernière piste explorée, celle de la réduction de ses déchets. Pour y parvenir, le groupe soutient des initiatives de collecte et de recyclage des déchets et investit dans des solutions et des technologies innovantes pour promouvoir le recyclage en boucle fermée. Le partenariat à long terme de Henkel avec l'entreprise sociale Plastic Bank ou encore son adhésion à l’Alliance To End Plastic Waste (Alliance mondiale pour mettre fin aux déchets plastiques) en sont des exemples. En outre, Henkel souhaite accompagner ses consommateurs dans une utilisation et une élimination responsable de ses emballages.

Chaque année, l'entreprise souhaite sensibiliser plus de 2 milliards de consommateurs en leur fournissant des informations ciblées sur le recyclage et l'élimination correcte des déchets, par exemple au moyen de pictogrammes dédiés sur les emballages.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support