Les tests ont été effectués en laboratoire selon les exigences de la norme JIS Z 2801 adaptée pour la souche de coronavirus humain 229E. Des surfaces activées par la technologie Pylote ont ainsi été comparées à des surfaces témoins de même nature mais sans la technologie. Les résultats ont fait apparaître au bout de 24 heures une réduction logarithmique de la charge virale sur les surfaces de 3,9 lg, correspondant à une disparition de près de 99,99% des virions infectieux.

Dans le contexte sanitaire actuel lié à la crise du Covid-19, le fabricant a recentré son offre afin de proposer sur le marché des produits dotés de sa technologie et de participer à la maîtrise du risque de transmission des micro-organismes, notamment les virus, par les surfaces. En particulier plusieurs produits d’application, comme des films adhésifs, des peintures ou des membranes filtrantes pour masques de protection ont été qualifiés. Ces applications sont prêtes à être lancés sur le marché avec des partenaires industriels et distributeurs actuels de Pylote ainsi qu’avec tout ceux qui souhaiteraient utiliser et déployer des produits activés par la technologie de protection naturelle antimicrobienne de Pylote.

Texte AlternatifLoĂŻc Marchin (photo), pdg de Pylote a commentĂ© cette annonce : «l’efficacitĂ© et la robustesse une nouvelle fois confirmĂ©es de notre technologie viennent renforcer notre conviction que nous, industriels, pouvons participer Ă  la maĂ®trise du risque de transmission des micro-organismes et des virus au contact des surfaces. Dans la situation sanitaire actuelle liĂ©e au COVID-19, notre technologie est particulièrement adaptĂ©e aux espaces de vie, comme les lieux de transport, les environnements de travail, les zones scolaires, les hĂ´pitaux ou les EHPAD. Nous envisageons rapidement des mises sur le marchĂ© de notre technologie, notamment au travers d’une offre spĂ©cifique COVID-19 sur films adhĂ©sifs, peintures et masques. Notre approche du marchĂ© illustre les deux axes majeurs de notre dĂ©veloppement cette annĂ©e : d’une part rendre plus sĂ»rs, plus propres, plus verts les produits finis, et d’autre part mieux protĂ©ger les environnements contre les risques de contamination, avec notamment la capacitĂ© d’éliminer les contaminations dans les lieux industriels et mieux rĂ©pondre aux problĂ©matiques de transmission par contact des surfaces».

Reproduction interdite sauf accord Ă©crit d'Emballage Digest ou mention du support