Texte Alternatif

Avec cette entrée dans le capital, Lactips vise l’accélération des développements produits et la montée en puissance de l’outil industriel. Avec comme prochaine étape, l’industrialisation de ses granulés et films plastiques pour proposer une offre de plus en plus large d’emballage biosourcés entièrement biodégradables et recyclables.

Tout en poursuivant sa percée dans les emballages solubles, apportant ainsi une réponse au problème des micros-résidus amenés à finir dans les océans, Lactips souhaite partir à la conquête de certains emballages dans les domaines de l'alimentation et de la construction ou encore les emballages à usage unique.

«Avec son polymère naturel, biodégradable et comestible, Lactips change la donne et promet d'aider à réduire la pollution plastique dans les décharges et les océans. Lactips offre à Mitsubishi Chemical Holdings Corporation une plate-forme unique pour relever les défis créés par la contamination des plastiques et nous attendons avec impatience de multiples collaborations pour résoudre ces problèmes au Japon et au-delà», précise Patrick Suel, président de Diamond Edge Ventures.

Reproduction interdite sauf accord Ă©crit d'Emballage Digest ou mention du support