Texte AlternatifQuel que soit le matĂ©riau – verre, plastique, carton, les demandes pour des dĂ©corations plus Ă©cologiques augmentent. Les marques optent pour des emballages plus respectueux, et certaines restent cohĂ©rentes jusqu’au bout en choisissant une dĂ©coration adĂ©quate. Sur les cartons, la mĂ©tallisation sans film prend de l’essor. DĂ©veloppĂ©e par la sociĂ©tĂ© turque Duran Dogan – dont LGR Packaging est l’actionnaire principal depuis 2013, la solution GLOSS & GREEN® donne Ă  l'emballage un aspect mĂ©tallique ou holographique, tout en Ă©tant Ă©cologique. Le produit ne contient en effet qu’une nano-couche d’aluminium et aucun film plastique : il peut donc ĂŞtre recyclĂ© comme un emballage carton traditionnel. «Nos fournisseurs mĂ©tallisent le film plastique, car nous avons besoin de l’aluminium – mais nous voulions un film dĂ©laminable. En interne, nous complexons la bobine de film avec une bobine de carton pour obtenir un carton mĂ©tallisĂ©, puis nous dĂ©bobinons pour retirer le film polyester. Celui-ci est transparent et donc facilement recyclable. Aujourd’hui, nous investissons dans une machine de plasturgie pour rĂ©cupĂ©rer ce dĂ©chet afin de le fondre et obtenir des granulĂ©s de PET recyclĂ©s, que nous revendrons aux plasturgistes. Nous montons actuellement un troisième site en Turquie, opĂ©rationnel fin 2020, qui sera uniquement dĂ©diĂ© au traitement des matières premières. Depuis 18 mois, l’intĂ©rĂŞt des clients pour cette technologie de mĂ©tallisation sans film est grandissant et nous avons besoin de plus de capacitĂ©s», dĂ©taille Osvaldo Valente Pires, responsable commercial de l’entitĂ© Luxe et Spiritueux France de LGR Packaging / Duran Dogan. Avec le soutien de LGR Packaging, Duran Dogan, qui compte deux sites en Turquie oĂą est fabriquĂ© le carton GLOSS & GREEN®, a obtenu un financement de la Banque EuropĂ©enne de Reconstruction et DĂ©veloppement (BERD) afin de porter les capacitĂ©s de traitement du plastique issu du carton GLOSS & GREEN® de 350 Ă  1000 tonnes par an. Autre atout de la solution : «la technique permet de transfĂ©rer l’aluminium directement sur un carton de fort grammage. Quand nous rĂ©alisons ce transfert, nous pouvons imprimer en mĂŞme temps deux couleurs au verso du carton Ă  l’étape de la bobine, grâce Ă  une configuration de machine spĂ©cifique. Cela permet de gagner une Ă©tape», ajoute-t-il. Duran Dogan a par ailleurs investi dans son usine d’Istanbul dans une presse offset très large (pour une largeur de feuille de 1,45 m), avec 8 couleurs et 2 vernis. Une machine similaire en format 1,06 m a Ă©galement Ă©tĂ© installĂ©e en mars 2020 avec un module de dorure Ă  froid intĂ©grĂ©, et une capacitĂ© d’impression recto-verso en un passage.

Extrait de la revue n° 648 - Mai 2020. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support