Texte AlternatifLe «Photochromatic Spray» utilise une encre qui réagit à la lumière UV et permet au consommateur d’écrire sur le flacon avec un stylo spécial. «Lorsque le soleil ou la radiation UV atteignent le packaging, la structure moléculaire du pigment photochromatique réagit et révèle avec l’écriture une nouvelle couleur, qui disparaît quelques minutes plus tard. Ce procédé ouvre de nouveaux champs d’interaction entre la marque, l’emballage et le consommateur, créé de nouvelles possibilités de customisation et une expérience ludique», explique Ricardo Lopes, responsable du marketing et du développement des nouveaux produits chez Wheaton.

Texte AlternatifAutre technologique de décoration, baptisée «Perfumed Screen», est une sérigraphie réalisée avec une encre parfumée. Le flacon devient ainsi lui-même un vecteur olfactif. «Cela pourrait être une option remplaçant les échantillons et les testeurs, puisque le flacon permet aux consommateurs de découvrir directement le parfum conditionné. Ce parfum est développé par notre client, qui le transmet à la société nous fournissant le pigment parfumé. Nous sommes en phase finale de tests pour vérifier combien de temps le parfum reste sur le flacon une fois imprimé», détaille Ricardo Lopes.

Extrait de la revue n° 648 - Mai 2020. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support