Texte AlternatifParmi les mesures programmées dans le cadre de la loi du 30 octobre 2018 portant sur l’agriculture et l’alimentation (dite EGAlim), la future interdiction des plastiques à usage unique en général et des contenants alimentaires en plastique dans les restaurants collectifs scolaires et universitaires a retenti comme un signal d'alarme pour les industriels… Ou pour le moins comme une raison supplémentaire de mettre au point des solutions optimisées d'un point de vue environnemental. Et force est de constater que les fournisseurs d'emballages et les fabricants de machines ne ménagent pas leurs efforts en ce sens. Chez SNT-Thermoformage, on a ainsi vu apparaître la barquette composite thermoformée Déclic: en intégrant du carton, celle-ci réduit de moitié l'utilisation du plastique par rapport à une barquette étanche classique. Et puisqu'ils sont assemblés par clipsage, les deux constituants de cet emballage ont l'avantage d'être facilement désolidarisables après utilisation afin de faciliter le tri des déchets.

Le carton en vedette
Texte AlternatifDe mĂŞme, Ulma Packaging dĂ©veloppe le programme ULMAwecare dont l'objectif gĂ©nĂ©ral est de rĂ©duire la consommation de plastique en favorisant l’incorporation de matĂ©riaux recyclables ou compostables. Citons par exemple l’emballage LeafSkin basĂ© sur un plateau en carton plat recyclable Ă  100% : ses composants sont entièrement sĂ©parables et la consommation de plastique rĂ©duite de 80%. «Les changements de matĂ©riaux impliquent des adaptations au niveau des machines, commente Nicolas Ducept, pdg de Mecapack. C'est parfois un travail important, comme celui que nous menons actuellement en partenariat avec un client, des fabricants de consommables et des experts autour d'un projet d'emballage opaque formĂ© de deux cartons (supĂ©rieur/infĂ©rieur)revĂŞtus d'un liner soudable en plastique». Dans ce travail d'adaptation, le dirigeant dit toutefois pouvoir compter sur la modularitĂ© de ses machines, en particulier dans le cas de la thermoformeuse FS950, modèle retenu pour ce projet de R&D. «Il nous faut reconcevoir les outillages de formage et de soudure, affiner les rĂ©glages, rajouter certaines briques fonctionnelles, en somme augmenter le champ des possibles…».

Extrait de la revue n° 648 - Mai 2020. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support