Texte Alternatif

«Au cours de ces derniers mois, nous n'avons jamais cessé nos activités», déclare Gianpiero Calzolari, président de BolognaFiere. «Pour faire face au blocage engendré par la Covid-19, nous avons mis en place de nouveaux outils digitaux et commerciaux afin que l'industrie cosmétique puisse continuer à échanger. Aujourd'hui, une nouvelle phase commence pour nous : nous travaillons à l’organisation de notre salon prévu au printemps prochain, pour offrir aux entreprises et aux opérateurs internationaux un événement performant et riche en contenu, dans le respect total des normes de sécurité sanitaire requises».

En parallèle, les organisateurs planchent à une nouvelle édition du rendez-vous WeCosmoprof, dont la première session interactive sur le net qui s’est tenue au mois de juin dernier, a connu un certain succès. La prochaine édition 2021 du salon «classique» sera pour Renato Ancorotti, président du Cosmetica Italia, «particulièrement attendue par les industriels, institutions et associations professionnelles pour relancer l’économie du secteur cosmétique mais aussi du pays».

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support