Texte Alternatif«La tendance est au papier dès lors que l’on parle de durabilité, mais ce dernier présente également des inconvénients. Il nécessite, par exemple, un revêtement intérieur en plastique, ce qui réduit considérablement les possibilités de recyclage (...) De même, nous n’avons pas retenu la solution du plastique biodégradable car celui-ci ne se décompose pas toujours complètement en compost et peut alors engendrer des microplastiques», explique Van Tongeren, pdg de Yarrah Organic Petfood.
Fournisseur : Law Print & Packaging

Extrait de la revue n° 657 - Avril 2021. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support