Texte AlternatifDe l’expertise technique (maîtrise des risques électrostatiques, sureté des emballage (aptitude au contact alimentaire et pharmacopée européenne), transport de matières dangereuses…) à l’accompagnement dans le réglage des stations de remplissage et de vidange de big bags en passant par la fabrication de prototypes, le fabricant mise sur le développement de solutions sur mesure. «L’expertise et l’esprit d’innovation de notre équipe permettent de développer des solutions sur mesure d’emballage à forte valeur ajoutée afin d’améliorer la performance globale des chaînes de production industrielle de nos clients, d’optimiser le TCO en particulier en optimisant les coûts de logistique, de transport, en améliorant la productivité ou encore en réduisant l’impact environnemental de nos emballages», explique Nicolas Chevalier, dirigeant fondateur de So Bag, qui emploie 30 salariés pour un chiffre d’affaires 2020 de 5,3 M€.




Texte AlternatifParmi ses crĂ©ations, Ă  citer le big bag type BL3™ dĂ©veloppĂ© et brevetĂ©, en partenariat avec le groupe Roquette, pour le conditionnement des poudres avec risque explosif. Cette solution alternative aux big bags conducteurs ou dissipatifs (type C ou D) est conforme Ă  la norme IEC 61340 4-4. Elle permet de baisser le potentiel de claquage du liner par effet mĂ©canique car l’avantage principal de cette solution est la stabilitĂ© de ses propriĂ©tĂ©s Ă©lectrostatiques dans le temps. Pour y parvenir, So Bag s’est penchĂ© sur la microperforation de la surface du liner isolant combinĂ© Ă  un big bag de type B. Avantages : le big bag type BL3™ n’a pas besoin d’être reliĂ© Ă  la terre ce qui permet d’amĂ©liorer le rendement des chaĂ®nes de production. Il offre une meilleure sĂ©curitĂ© alimentaire (pas de risque de migration dĂ»e Ă  l’utilisation d’additifs antistatiques ou de carbone), une stabilitĂ© amĂ©liorĂ©e, un gerbage en ligne possible, et de plus grandes cadences de remplissage.

En parallèle, deux autres projets ont pour ambition de rĂ©pondre aux futures exigences rĂ©glementaires : ils concernent notamment le recyclage des big bags et l’introduction de matĂ©riau recyclĂ©, et dans un second temps le dĂ©veloppement d’un big bag en matière 100% naturelle. «Nous travaillons Ă  la mise en place d’un système de rĂ©cupĂ©ration de big bags en fin de vie et de leur valorisation avec la collaboration d’un partenaire en France. Nous Ă©laborons en ce moment une offre de service. En complĂ©ment, nous Ă©tudions l’intĂ©gration de PP recyclĂ© dans la fabrication de nouvelles toiles», explique Astrid Bolot, responsable marketing et communication de So Bag.

Extrait de la revue n° 657 - Avril 2021. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support