Texte Alternatif

Du cĂ´tĂ© des collectivitĂ©s, si la majoritĂ© de la collecte sĂ©lective a Ă©tĂ© maintenue, l'adaptation aux risques sanitaires a entraĂ®nĂ© des suspensions de collectes et la fermeture ponctuelle de centres de tri : de 50% Ă  mi-mars 2020, le fonctionnement des centres de tri est revenu rapidement Ă  la normale. D'autres variables, plus difficilement mesurables, ont Ă©galement eu un lĂ©ger impact sur la performance globale comme la peur suscitĂ©e par le virus qui a pu entrainer un rĂ©flexe de moindre manipulation des emballages dans certains foyers expliquant une très lĂ©gère baisse : 68% en 2020 contre 69% en 2019 (donnĂ©es rĂ©visĂ©es). Dans ce contexte, les Français ont triĂ© en moyenne 51,5 kg par habitant en 2020 (55 kg en 2019). En parallèle, le taux de recyclage des papiers graphiques a progressĂ© de 3,1 points et s'Ă©tablit Ă  60,5%, contre 57,4% en 2019. Au total, 1,2M de tonnes de papiers graphiques ont Ă©tĂ© recyclĂ©es en 2020.

Quant au recyclage des emballages plastiques, il progresse aussi grâce à la simplification du geste de tri. La simplification du geste de tri est effective pour 50% des Français depuis fin 2020. Dans les villes où le tri est simplifié, on recycle 3,6 kg d'emballages légers de plus par an et par habitant que dans d'autres villes, dont 2,5 kg d'emballages en plastique supplémentaires. Ainsi, grâce au déploiement progressif de ce dispositif, le taux de recyclage des emballages en plastique hors bouteilles et flacons s'établit à 7,5%, soit 2,5 points de plus qu'en 2019.

Autre consĂ©quence : en 2020, la part des emballages plastiques recyclables a augmentĂ©, elle est passĂ©e de 50% Ă  65%, accĂ©lĂ©rant ainsi le traitement de rĂ©sines encore peu recyclĂ©es auparavant (une majoritĂ© des rigides PE et PP, une majoritĂ© des rigides en PET sans opercule, les emballages souples en PE par exemple). Ces filières vont fournir de nouvelles matières recyclĂ©es et de nouvelles possibilitĂ©s d'Ă©co-conception pour les fabricants d'emballages.

A l’heure actuelle, 15% des gisements plastiques bénéficient de filières en construction et de nouveaux débouchés actuellement en cours de développement (les rigides PET operculés, les rigides en PS qui sont recyclés à la marge en 2021 et pour lesquels plusieurs projets de recyclage sont annoncés à moyen termes, les souples en PP, etc.). Les 20% restants doivent faire l'objet de travaux d'éco-conception en vue de leur transformation ou de leur suppression.

Reproduction interdite sauf accord Ă©crit d'Emballage Digest ou mention du support