N°622 - Machines&technologies - Editorial


 

 

 

Françoise Albasini, rédactrice en chef

PGC & Emballage : la hausse des éco-contributions entraînera-t-elle une hausse des prix ?
1er janvier 2018… Au-delà du fait que c’est le 1er jour de l’année prochaine, la date est importante pour le secteur de l’emballage.

 

Le 1er janvier 2018 va s’appliquer le nouveau barème des éco-contributions sur les emballages et leurs matériaux.
Et peu importe que la concurrence prévue soit enterrée car entre feu l’éco-organisme Léko et Citéo/Eco-Emballages, globalement l’écart entre leur barème n’était pas très concurrentiel.

 

Reste que celui de l’éco-organisme du boulevard Haussmann prévoit des hausses non négligeables entre l’actuel et le nouveau à venir, à l’exception du barème applicable au plastique et autres matériaux (1).

 

S’il l’on prend certains exemples, difficile de penser que les marques - les metteurs sur le marché - ne vont pas répercuter dans leurs prix ces augmentations qui oscillent entre +3% pour 4 pots individuels de mousse au chocolat à +39% pour la brique d’1 L de soupe. Entre les deux, les hausses sont de +3%, +6%, et +7%.

 

Une seule baisse, conséquente, de 8% pour un paquet de 40 bonbons emballés individuellement.

 

Des répercussions sur les prix sont donc probablement à attendre. Mais entre éco-contribution et «éco-modulation»(2), nul doute que les marques trouveront la bonne voie pour atténuer ces hausses, mais plus encore pour atténuer les impacts sur l’environnement. Tout simplement au nom du RSE qu’elles sont de plus en plus nombreuses à revendiquer.

 

Nul doute que les marques vont donc faire de gros efforts pour compenser ces augmentations avec les bonus.

 

Des bonus/éco-modulations dont nous n’hésitons pas à rappeler les critères pour en bénéficier : l’éco-conception ; l’amélioration de la recyclabilité ; la publication des bonnes pratiques ; et la sensibilisation au geste de tri (2).

 

(1) e.bonus du 12 octobre 2017 - www.emballagedigest.com (2) Avis relatif à l’éco-modulation applicable au tarif de contribution 2018 pour la filière REP des emballages ménagers.