N° 624 - Machines&Technologies - Actualité

 

 



Tiflex marquée par l’innovation
Société familiale avec la 4è génération aux commandes depuis sa création il y a 120 ans, Tiflex a commencé son activité de marquage sur les sacs de jute. Au fil des années, la société qui conçoit et produit des imprimantes et des consommables pour la traçabilité et l’identification de produits industriels, a développé d’autres activités, notamment une gamme complète de matériels et d’encres pour la sérigraphie et l’impression numérique. Des nouveautés ont été présentées au salon Europack Euromanut CFIA à Lyon, et d’autres sont annoncées au salon All4Pack à Paris fin novembre.

 

Dans le domaine de l’emballage, la société a acquis sa réputation dans le marquage de l’emballage secondaire. Son activité de marquage industriel (équipements et consommables) totalise aujourd’hui 9,8 M€ sur un CA total qui s’élève à 24 M€.

 

Tiflex, dont l’usine est basée près de Lyon (22 000 m2), déploie ses activités dans plus de 70 pays. Elle consacre plus de 3% de son CA à la R&D, soit plus d’1 M€ d’investissement pour les deux activités matériels et encres. Le site devrait accueillir en 2020 un show room.

 

Certifiée QSE, Iso 9001, 14001 et OHSAS18001, l’entreprise est également partenaire de GS1, organisme chargé de définir et diffuser les standards de codage et de traçabilité.
Tiflex, qui distribue en France le matériel de marquage Hitachi, enregistre depuis trois ans, une croissance significative qui a été, entre 2015/16, de l’ordre de 8% dont une partie générée par le matériel de son partenaire. La société a également renforcé son équipe commerciale avec des vendeurs qui sont aussi des techniciens.

 

Outre ces facteurs qui ont contribué à la progression des parts de marché Tiflex/Hitachi sur l’hexagone, certains secteurs d’application participent également à cette croissance. La traçabilité sur l’emballage secondaire est en développement et la réglementation sur le marquage dans le domaine de la chimie avec notamment l’obligation de marquage de pictogrammes de sécurité a favorisé l’achat d’imprimantes, et notamment celles de Tiflex qui peuvent imprimer en bi-couleurs. En plus de la nouvelle HRP-R4, Tiflex développe actuellement de nouvelles imprimantes destinées à l’emballage secondaire et l’emballage primaire. L’un des appareils assurera le marquage pour les deux types d’emballages, l’autre pour le secondaire.

 

Groupe centenaire, son partenaire Hitachi est très connecté via l’une de ses dernières activités déployées avec la plateforme Lumada (stockage des données, cloud date, IoT - photo ci-dessous). Hitachi, du nom de la ville où la société a été créée, s’est développé dans le jet d’encre en 1971. Présent aujourd’hui dans de nombreux secteurs (industrial products, health care, logistics, computer storage systems…), son CA 2015 était approximativement de 1,6 trilliard de dollars. Le constructeur japonais qui compte 7 usines au Japon, 3 en Chine, en Thaïlande et en Birmanie, a commencé à vendre hors de son pays en 2000, et en Europe en 2004 où son siège européen est à Londres, et pour les composants à Düsseldorf (All).

 

C’est en 2008 que Hitachi et Tiflex ont signé un partenariat exclusif. L’activité marquage qui relève de la division «Coding&marking, hoists» est intégrée à la BU Hitachi Industrial Equipement Systems. Le japonais se positionne sur le marquage de l’emballage primaire avec le jet dévié, Tiflex sur la haute résolution. Des synergies entre les deux spécialistes du marquage avec des technologies complémentaires peuvent se faire.

 

Tiflex participe d’ailleurs de manière active au développement de chaque nouvelle imprimante Hitachi, en fonction des besoins exprimés par ses clients sur le marché français. Ce qui a été le cas en 2010/12 où le constructeur français lui a demandé de développer des imprimantes alimentées par les cartouches d’encre. Ces machines, qui sont arrivées en Europe en 2015, génèrent aujourd’hui 20% de ventes additionnelles pour Tiflex.