SteelForPackaging
   
N° 639 - Packaging - Actualité

 

 

 

Rainett fait rimer économie verte et écologie industrielle
Lors de son dernier Plastic Talk parisien rassemblant Ademe, ASEF (Association Santé Environnement), Citeo, Surfrider Foundation Europe, etc., le groupe industriel allemand Werner & Mertz appelait les participants et l’opinion publique à s’interroger sur les objectifs gouvernementaux en termes d’économie circulaire, les faisabilités industrielles, les coûts, la filière recyclage, les nouvelles technologies et initiatives pour lutter contre la pollution plastique et microplastique océanique, et comprendre son impact sur la santé et la planète.

 

Sa marque Rainett, spécialiste en produits d’entretien écolabellisés, présente dans l’Hexagone depuis 1990, appelait en la voix de son DG France, Benoit Renauld «à ne pas diaboliser le plastique mais à trouver des solutions pour en faire un usage plus raisonné. Il faut désormais les promouvoir et passer à l’action». Depuis 2015, le fabricant a basculé l’ensemble de ses références sur des emballages 100% plastique recyclé en PET clair, et depuis fin 2018, intègre 100% de plastique recyclé dans tous ses emballages en PEHD transparent. Des solutions aussi totalement recyclables, grâce à un large programme de recyclage (Recyclate Initiative) de ses emballages, lancé par le groupe Werner & Mertz. «Nous encourageons tous les industriels à venir nous rejoindre dans ce projet pour améliorer l’efficacité des circuits de production fermés et promouvoir le geste de tri via le bac de tri jaune», a déclaré son pdg, Reinhard Schneider. Un engagement qui lui a permis de recycler 270 millions de bouteilles à ce jour et lui a valu de recevoir la certification internationale Cradle to Cradle Gold. Le dirigeant regrette cependant : «que celle-ci ne soit pas reconnue en Europe par l’EFSA qui s’attarde davantage sur l’origine des plastiques recyclés que la qualité du cycle de recyclage dans son ensemble». Reinhard Schneider appelait d’ailleurs, en présence de l’Ademe et de Citeo, au déploiement de critères communs mondiaux pour la définition de standards de recyclé/recyclabilité. En parallèle, le groupe poursuit la recherche de solutions d’emballages innovantes et écoresponsables. Il lance ainsi le premier flacon cosmétique 100% rHDPE issu du tri des déchets de la poubelle jaune. Ou encore la première écorecharge mono-matériau 100% recyclable (en partenariat avec Mondi). En PE souple, elle économise 70% de plastique en moins par rapport à une bouteille de lessive et pourra être recyclée dans les centres de tri, le film décoré de la façade se désolidarisant du reste de la poche. Lancement prévu en France dès 2020.