N° 622 - Packaging - Actualité

 

 

 

 

La nouvelle identité visuelle du groupe Pochet
Avec son nouveau logo, le groupe Pochet veut inscrire son identité visuelle à la fois dans l’unité d’un groupe mais aussi dans «la richesse de ses singularités» avec ses différentes entités-marques. Le logo - l’hexagone - s’adapte à chaque entité du groupe. Ainsi pour Pochet du Courval, l’hexagone adopte une goutte de verre, pour Qualipac, la figure géométrique symbolise l’anoblissement des matières, pour Priminter, elle traduit le caractère à la fois fantaisiste et technique pour évoquer que «l’accessoire est essentiel», pour Solev qui n’est pas dans l’hexagone, son logo transcrit «l’art de la couleur et la magie du décor».

 

Ce groupe «d’artistes industriels» compte 9 sites en France et 5 à l’international, plus de 4500 collaborateurs dont plus de 3000 en France. En 2016, il a réalisé un CA de près de 500 millions d'euros dont 55% en France et 45% à l’international.
Avec des objectifs chiffrés, pour la planète et les hommes, le groupe s’engage sur le développement durable. Ainsi en deux ans, le site normand de Guimerville a permis d’économiser 740 000 m3 d’eau grâce à une gestion de bon sens (recherche de fuites) d’une part et investissements d’autre part, pour un recyclage plus efficace, une plus grande régularité de la température, une réduction de consommation d’énergie de 59 000 Mégawatt (grâce à un changement de process au niveau du four verrier qui est refroidi à l’air) et le rejet de 13 800 tonnes de CO2 ont été aussi évités ; à Saint Saturnin-du Limet, le site (Qualipac) rejette 10 fois moins d’eau que la réglementation ne le demande. En deux ans, le site verrier normand a assuré 38 000 heures de formation dont 13 000 h de transmission de savoirs.

 

Aujourd’hui, le groupe transmet un bilan carbone pour un développement en verre à chaque client. Celui pour un développement plastique le sera l’an prochain.