N° 610 - Packaging - Alimentaire/Tendances


 

 

 


Danaflex produit des films haute barrière et stérilisables

Depuis 15 ans, le groupe Danaflex produit des films pour emballages souples. Certifié ISO 9001:2008 et ISO 14001:2004 (1) ainsi que BRC et récemment AIB (2), le groupe russe comprend deux sites de production installés à 800 km de Moscou. Situés dans la région de Kazan, ils se trouvent proches de leurs principaux fournisseurs de matières premières, dans un périmètre de 400 km. «Notre groupe possède deux points forts : sa grande expertise dans les films pour emballages alimentaires, qui représentent 90% de notre production, avec notamment la capacité à produire des films haute barrière (AlOx), et une qualité de service exceptionnelle sur le marché russe» explique Laurent Oulès, CEO du groupe Danaflex. Le groupe produit ainsi des films pour sachets destinés à de nombreux secteurs, notamment les liquides (jus, soupes, sauces…) qui peuvent être conditionnés aussi bien à chaud qu’à froid, la confiserie, le café, les produits laitiers, les produits frais, les surgelés, le baby food. Le groupe produit également des films pour le pet food, les produits d’entretien pour la maison, l’hygiène et la cosmétique.

Les équipements du groupe Danaflex
- 8 Flexo presses (W&H Novoflex, Miraflex, Primaflex, Soloflex)
l 2 Rotogravure presses (W&H Heliostar)
- 11 Laminating machines (NM SuperSimplex, Bobst Rotomec)
- 11 Reel slitting machines (Kampf)
- 1 Extrusion coating and laminating machine (Bobst Rotomec)
- 1 Metallizer and AlOx coater (Applied Material TopMet)
- 1 Cast extruder (W&H Filmex)
- 4 Blow extruders (W&H Varex)
- 2 Pouch-making machines (Nishibe, Totani)

Comptant plusieurs machines d’extrusion, le groupe réalise une production annuelle de 55 000 tonnes (2015), assure également le couchage et la lamination des films, ainsi que l’impression jusqu’à 12 couleurs avec des presses gravure et flexo de dernière génération. En croissance continue, le groupe vient d’investir dans deux nouvelles lignes d’extrusion portant sa capacité d’extrusion totale à 40 000 tonnes. «Nos installations nous permettent de répondre à tout type de demande de films, du plus simple au plus complexe avec des films multi-couches (jusqu’à 12 couches)» précise Laurent Oulès.
Si le groupe opère directement pour les groupes alimentaires à qui il fournit les films pour leurs machines FFS, il produit également des sachets pré-formés, une demande qui progresse significativement et qui a justifié une deuxième machine en cours d’installation.
«Notre équipe R&D travaille en étroit partenariat avec nos fournisseurs de matières premières et d’équipements, avec les principaux leaders du secteur, ce qui nous permet de répondre aux demandes les plus complexes, par exemple des films stérilisables» indique Laurent Oulès.
Si Danaflex produit essentiellement pour de grandes marques russes et internationales (3) présentes sur le marché russe, il se tourne depuis quelques mois vers les marchés européens. «Nous souhaitons désormais nous développer sur de nombreux marchés en dehors de la Russie, où la qualité de nos produits et notre expertise sont reconnus par nos clients internationaux» affirme le Ceo du groupe. «Nous envisageons ainsi de nous implanter en dehors de Russie, et d’exploiter de nouvelles technologies permettant d’apporter une offre produits/service innovante sur le marché de l’emballage flexible».
Selon l’étude AMI Plastics, Danaflex est classé au 1er rang des entreprises russes de son secteur et au 18ème rang en Europe.
Le groupe emploie 850 personnes et a enregistré un CA de 110 millions d'euros en 2015.

 

(1) Q3-2016 - (2) Q1 2016/score 850/1000 - (3) Nestlé, Pepsico, Mondelez, Heinz, Unilever, Jacob’s Douwe Egbert.

 

 

Une nouvelle gamme de sachets tenant debout
Proposés en petits ou grands formats, mats ou brillants, imprimés en héliogravure jusqu’à 8 couleurs, Brodart Packaging enrichit son offre de solutions d’emballages souples, avec les sacs tenant debout Packup et Selfup. Ce dernier présente l’avantage d’avoir 4 faces d’impression servant à communiquer. Le Packup est un sachet plus traditionnel avec 2 ou 3 faces d’impression. Suivant les modèles, les sachets peuvent être équipés de dispositifs d’ouverture-fermeture de différents types : zip, encoches, prédécoupe laser, bouchon à vis… De même, les sachets peuvent être équipés de valves monodirectionnelles. La société les fabrique aussi sur-mesure pour diverses applications alimentaires (thé, café et cacao, purées et compotes de fruits et légumes, fruits et légumes secs, sirops et miels, sauces et préparations alimentaires…).

 

 

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°610 - Juillet/Août 2016