N° 624 - Packaging - International/Revue de presse

 

 


EMBALLAGE / PACKAGING
Initiative britannique pour l’abandon des emballages en plastique noir
Les emballages pour la vente à emporter, mais aussi des plats cuisinés et autres produits alimentaires, utilisent de plus en plus de plastique noir intégrant des pigments noirs de carbone qui ne peuvent être triés par un équipement optique infrarouge. Ce qui crée un problème pour l’environnement. En 2011, WRAP estimait que ces emballages entrant dans le flux des déchets du Royaume-Uni représentaient un volume de 30 000 à 60 000 tonnes. En 2016, l’association de recyclage Recoup évaluait ce volume à 35 000 tonnes pour le secteur de l’épicerie seulement. Alertés par Marcus Gover, directeur général de WRAP, les fabricants, emballeurs, détaillants, marques, préprocesseurs de matériels et associations professionnelles se sont engagés sur deux points : n’utiliser que des pigments détectables et éprouvés, et trouver de nouvelles solutions technologiques pour trier les matériaux d’emballage en plastique noir. En outre, la recherche d’un accord sur la faisabilité économique d’utiliser une couleur alternative au noir est un autre défi que se sont lancés les réformateurs comme Paul Vanston, directeur général du groupe Incpen.
(Packaging Strategies, 31 octobre 2017)

 

UK initiative to nix “black packaging” boxes
The to-go box home, as well as packaging for ready-meals and other food items, are more and more using black plastic packaging that has carbon black pigments, which cannot be optically sorted by equipment using near infrared detection technology. This causes an environmental problem. In 2011, WRAP projected that the volume of black plastic packaging entering the UK waste stream was around 30,000-60,000 tons. In 2016, recycling charity Recoup put the figure from the grocery sector to make up 35,000 tons. Alerted by Marcus Gover, Chief Executive of WRAP, manufacturers, packers, retailers, brand names, material preprocessors and trade associations have agreed on two points: to use tried and tested, detectable pigment, as well as to utilize new technology solutions to sort existing black plastic packaging material. Lastly, people associated with this reform, like Paul Vanston, Chief Executive of the UK packaging industry group Incpen, expressed the challenge of securing an agreement on the economic feasibility to change from black to an alternative color. (Packaging Strategies, October 31, 2017)
 

 

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°624 - Décembre 2017/Janvier 2018