N° 620 - Packaging - Linéaires

 

 

 

La bouteille de shampooing grise de Head & Shoulders fabriquée avec du PEhd recyclé
“Plus de 20 millions de tonnes de plastique se trouvent dans les océans» indique Virginie Helias, global sustainability brand director Procter & Gamble. Sur ce constat, et en partenariat avec TerraCycle, Suez et Carrefour, le groupe a lancé une nouvelle bouteille pour sa marque Head & Shoulders (1). Celle-ci est «la première bouteille de shampooing composée jusqu’à 25% de PEhd recyclé à partir de déchets plastiques collectés sur les plages européennes». Indication que la marque imprime au recto et au verso de son flacon.
Une fois recyclé par Suez, le plastique est envoyé à l’usine où il est fondu pour fabriquer la bouteille.
Celle-ci est constituée de trois couches de plastique, avec deux couches de résine vierge à l’intérieur et à l’extérieur, qui encapsulent la couche de plastique recyclé. Cette fabrication en trois couches a impliqué d’innover le process de production du flacon qui utilise normalement deux couches seulement.
La couleur iconique de Head & Shoulders change complètement et passe du blanc au gris. Dans un premier temps, le flacon est distribué à 150 000 exemplaires chez le Carrefour. D’ici 2018, Procter & Gamble s’est engagé à ce que tous ses flacons de shampooing fabriquées en Europe soient constituées de 25% de plastique recyclé.

 

(1) ebonus du 23/01/17.

 

 

Des pots uniques pour faire la différence
Après la personnalisation des étiquettes de ses pots de pâte à tartiner sur lesquelles les clients pouvaient inscrire leur prénom en lieu et place du logo de la marque, Nutella lance une nouvelle édition limitée de 2,6 millions de pots aux habillages uniques. Appelée «Unique comme toi», cette offre collector a demandé deux années de développement. Elle a été rendue possible grâce à la collaboration de la marque avec la société Hewlett-Packard qui a développé le logiciel HP Smart Stream Mosaic, permettant d’imprimer autant d’habillages que de pots. Les différentes combinaisons sont créées grâce à des zooms et rotations sur sept motifs différents qui composent des formes géométriques colorées. Chaque pot est décoré d’un sleeve et possède un code unique, afin de les associer à une coque de smartphone ayant le même habillage. Il permet à la marque de proposer une offre supplémentaire : 100 000 coques pour smartphone offertes aux 100 000 premiers acheteurs.  
Pour arriver à un tel rendu, la marque, qui appartient au groupe Ferrero, a dû adapter sa chaîne de production, le temps d’impression étant beaucoup plus long. «250 000 habillages uniques ont été imprimés par semaine, ce qui revient à une cadence d’impression dix fois moins rapide que pour un habillage classique» souligne Nutella.

Imprimeur : Eurostampa

 

 

Des infusions en bouteille “végétale”
Sur le marché des boissons, le segment des infusions est en plein dynamisme. «Un Français sur deux a consommé des infusions en 2016, avec plus de 880 000 nouveaux consommateurs sur ces trois dernières années. Un segment qui touche principalement les 35-49 ans» indique Honest, marque de thé infusé bio. Présente depuis 1998 aux Etats-Unis et depuis 2016 à Londres, elle arrive cet été en France, avec une gamme de trois recettes aux plantes infusées mélangées avec du jus de fruits. En cohérence avec le produit qu’elle propose, la marque utilise une bouteille en plastique à 30% d’origine végétale, sauf bouchon et étiquette. Celle-ci est décorée avec un «T» imposant à l’intérieur duquel sont représentés les fruits que contient le produit. Honest est disponible en format 375 ml dans les circuits de consommation de proximité.

 

 

Le packaging du sucré surfe sur le “fun”
En lançant sa nouvelle gamme de glaces en forme de sucette et en push-up, Miko a souhaité développer son offre produits pour enfants. Pour la valoriser, la société utilise le packaging avec un thème qui leur parle (les Minions Bello, dessin animé pour enfants), et des couleurs «fun» et flashy sur les boîtes en carton qui contiennent quatre glaces chacune. Les deux nouvelles références sont disponibles en restauration hors foyer.

 

La nouvelle marque de Linda Hardy, «Gimme five», se présente comme une alternative aux confiseries traditionnelles. Ces «gourmandises naturelles» sont vendues par 5 dans un sachet de 20 g, un format nomade pour «accompagner la pause goûter», souligne la marque. Il existe cinq références (banane, pêche, fraise, poire et mix) où chaque fruit est représenté sur un packaging avec fond blanc en train de faire du sport, pour jouer sur l’aspect «fun et ludique». Au dos des sachets dans l’esprit d’une bande dessinée, des petites phrases amusantes et décalées sont imprimées, avec des fruits sportifs qui racontent une histoire.

 

 

Le sucre de Canderel se met en bleu dans une boîte en carton
Canderel se diversifie à nouveau. Après son distributeur de sucres et sa poudre cristallisée dans un doypack, la société lance des morceaux de sucre conditionnés dans une boîte en carton avec couvercle en plastique, «pratique et hermétique». Surtout, elle change ses codes couleurs. Le rouge, couleur emblématique de la marque, laisse place à la couleur bleue avec sa nouvelle gamme Sugarly. Couleur qui «reflète la légèreté grâce au zéro calorie, mais aussi la douceur d’un moment de tendresse et de convivialité autour d’une boisson chaude» indique la société. D’un point de vue marketing, le bleu permet également de se démarquer dans le rayon sucre, majoritairement rouge ou rose.

 

 

Les patchs cosmétiques en sachet et en boîte
Le patch, qui se développe sur le segment de la cosmétique, ouvre un nouveau marché pour l’emballage. La collection de masques et de patchs dermo-cosmétiques de Patchness, désormais disponible en pharmacie et dans certains Monop-Beauty à Paris est proposée avec deux gammes : premium et luxe. Pour le packaging, la marque a choisi de conditionner ses patchs par deux dans un étui en alu/plastique (de 11,5x9 cm), eux-mêmes contenus dans une boîte en carton par pack de cinq (12x16x1,5 cm).

 

 

Une bouteille manchonnée pour le rosé
Après une édition collector décorée d’une mosaïque de triangles en 2016, la marque de vin rosé Grain d’amour lance une nouvelle bouteille cette année, habillée d’une «tenue végétale». S’inspirant des tendances de décoration et de prêt-à-porter, la marque la recouvre d’un design s’inspirant de la jungle, avec un manchon au fond rose, un oiseau et des plantes tropicales qui semblent surgir du fond de la bouteille. Cette année, les vignerons de Brulhois éditent cette bouteille collector à 60 000 exemplaires.