N° 620 - Packaging - Parfumerie&cosmétique/Dossier

 

 

 

Maquillage des lèvres : les formules boostent la création d’emballages
Sur le secteur du maquillage des lèvres, toujours porteur, les marques sont en demande d’emballages parfaitement étanches et compatibles avec les nouvelles formules. Conséquence : le classique étui de rouge à lèvres n’est plus seul sur la scène, d’autres solutions progressent sur ce segment, comme l’illustre l’offre Guerlain qui a décidé cette saison “de mettre l’accent sur la bouche”.

 

Le marché du maquillage des lèvres est de plus en plus segmenté en termes de produits, et donc d’emballages. Les formules évoluent et posent de nouvelles problématiques sur le plan de l’étanchéité et de la compatibilité. Celles de type «encres» à lèvres - qui colorent les lèvres sans la sensation de texture - contiennent par exemple plus d’eau, de pigments, mais moins d’huiles. «Les compositions sont diverses et incluent majoritairement des ingrédients volatiles. C’est un axe de développement que nous étudions pour concevoir une nouvelle solution, en apportant toujours plus de «fun», de facilité d’application et de résultat tout en conservant les codes classiques du maquillage des lèvres» révèle Vinciane Devillers, chef de produit Lipstick&Co chez Albéa, sa plate-forme d'expertise dédiée notamment aux rouges, baumes et crayons à lèvres.
Pour assurer une compatibilité maximum avec les formules longue tenue, la société a mis au point en 2016 l’étui de rouge à lèvres non guidé «Maestro», une solution neutre (gaine en aluminium, habillage en PS et PET) pour formules rigides. Exempt de PP et de POM, le mécanisme est en adéquation avec les formules à base d’isododécane et d’isohéxadécane.
Chez HCP, «nous faisons évoluer les matériaux. Sur les emballages pour les lipgloss, nous utilisons, par exemple, des essoreurs en caoutchouc NBR» souligne Eric Firmin, directeur de HCP France.

 

De son côté, Verescence propose une solution 100% verre, avec une flaconnette en verre mouléintégrant un essoreur (en verre donc) dans la bague, pour une compatibilité avec toutes les formules. «Cela implique une technologie de formage spécifique, et une grande précision au niveau des moules ébaucheur et finisseur, ainsi que dans les tolérances du verre. Nous utilisons une seule matière et ne rajoutons pas d’élément, ce qui est à la fois économique et écologique. Nous avons, par ailleurs, développé une nouvelle technologie de pulvérisation qui double la résistance du verre. La flaconnette ne casse pas si elle tombe. Nous pulvérisons une double couche : une matière sans PVC et recyclable, et une couche de couleur» détaille Astrid Dulau-Vuillet, directrice Marketing et Communication de Verescence.

 

 

 

Lip make up : formulations are boosting packaging creation
The lip makeup market remains strong. On this segmented market, brands are looking for packaging to protect trendy liquid or soft formulas, containing ingredients which challenge compatibility and tightness. HCP is working on materials for more compatibility, while Verescence is offering a 100% glass bottle with an integrated glass squeegee. Texen is conceiving a tight click pen, and Albéa has launched the tight solution Parisian Kiss, as well as Maestro, a neutral solution. The company is also working on a new solution for liquid lip formulas. In terms of decoration, HCP offers new effects such as 3D glitter, 3D drizzle, a unique crystal effect based on hot stamping and laser, or an ink splatter effect with a soft-touch finish. Besides, applicators are evolving, both on materials (NBR on Albea Twist Pen Cushion, TPE or silicon made with MuCell® process on Texen products) and shapes (Albéa’s Generous lipgloss or Alkos’ Tattoo Lip pen).

 

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°620 - Juillet/Août 2017