Ce constat ne signifie pas qu’il faille fermer les yeux sur les grands dĂ©fis qui se posent Ă  nous : augmenter le recyclage, Ă  la fois quantitativement et qualitativement, et lutter contre les dĂ©chets sauvages. Mais surtout face Ă  ces dĂ©fis, nous ne devons pas nous laisser induire en erreur par des solutions supposĂ©es simples, telles que le remplacement par d’autres matières. Parce qu’elles ne sont pas seulement disproportionnĂ©es, mais elles peuvent Ă©galement conduire Ă  des solutions pires sur le plan Ă©cologique sur le marchĂ©.

Nous devons nous concentrer sur l'Ă©conomie circulaire et notamment sur trois aspects essentiels :

• La recyclabilité. Elle est la condition préalable à un cycle de matériaux de haute qualité. En Allemagne, environ 75% des emballages ménagers sont déjà recyclables. Pour certains emballages qui ne sont pas recyclés aujourd’hui, de nouvelles voies de recyclage sont en cours. Se pose la question de recyclabilité des emballages composites qui sont techniquement difficiles à recycler. Le défi consiste à réaliser les fonctions requises de l'emballage, telles que la barrière à l'oxygène, par le biais de combinaisons de matériaux recyclables. Pour une partie des films composites, il existe des moyens écologiques d'améliorer leur recyclabilité. Il faut, en revanche, faire preuve de prudence dans le remplacement de stratifiés ultra-minces par des emballages beaucoup plus épais mais recyclables.

• Meilleure collecte sĂ©parĂ©e des dĂ©chets plastiques. La meilleure conception d'emballage ne sert Ă  rien si les dĂ©chets d'emballage ne sont pas collectĂ©s sĂ©parĂ©ment et envoyĂ©s au recyclage. Comment en France près du tiers des emballages en plastique finit dans la dĂ©charge sans ĂŞtre utilisĂ© ? De l’autre cĂ´tĂ© du Rhin, les Allemands ne sont plus les champions du monde dans le tri des dĂ©chets tels qu’ils se croyaient. Environ un quart des emballages en plastique contenus dans le sac jaune Ă©chappe Ă  la collecte sĂ©parĂ©e et n’ont donc aucune chance de recyclage. Il est donc important de sensibiliser le consommateur Ă  la valeur des dĂ©chets d’emballages et Ă  sa responsabilitĂ© pour le fonctionnement des cycles de la matière.

• Recyclage de haute qualité et utilisation accrue de plastiques recyclés. La séparation entièrement automatique des matériaux d’emballage dans les installations de tri modernes représente une avancée majeure dans l’innovation des dernières décennies. Si l’on constate des applications importantes dans les secteurs de la construction et de l’automobile, la réutilisation de plastique recyclé dans les emballages est relativement faible. En Allemagne, elle représente environ 9% de la demande de matières premières.

Le manque de qualités, notamment en termes de couleur et d'odeur, ainsi que de sécurité d'approvisionnement constituent les principaux obstacles à l'heure actuelle. Pour que la qualité du recyclage atteigne un niveau supérieur, des investissements considérables sont nécessaires. Aussi la demande du marché pour les emballages en plastique recyclé doit augmenter de manière significative afin de pouvoir réaliser les investissements nécessaires.

Avec une vision tournée vers l'avenir, les défis actuels peuvent être maîtrisés. Comme le montreront les emballages en plastique gagnants du concours franco-allemand "Pack theFuture Award" qui seront exposés au salon All4Pack - Hall 7 Stand B69 + Creative Lounge (Hall 7).



(1) IK Industrievereinigung Kunststoffverpackungen e.V. est l’association professionnelle allemande qui regroupe environ 300 adhérents de la filière de la transformation des emballages en plastique.

Extrait de la revue n° 633 - Novembre 2018. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support