En Europe, le chimiste est présent en Finlande, en Estonie, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. Le procédé de la méthanolyse décompose les produits à base de polyester dans leurs blocs de base polymères, même les déchets de mauvaise qualité. Ces derniers peuvent être réintroduits dans la production de nouveaux polymères à base de polyester pour être utilisés dans toutes sortes de secteurs, notamment dans des applications où le produit est en contact avec des aliments.

Eastman a amorcé des discussions préliminaires avec des partenaires potentiels de l’ensemble de la chaîne de valeur pour en envisager la réalisation. L'objectif visé est de parvenir à l’exploitation à pleine échelle d’un centre de recyclage circulaire de haute technologie dans un délai de 24 à 36 mois. Le chimiste, qui déclare plus de 30 ans d’expertise dans ce procédé de recyclage, estime posséder les compétences pour produire cette solution à l’échelle industrielle. Eastman est en discussion avec la Fondation Ellen Mac Arthur et participe au projet Plastic Leak project.

Advanced circular recycling is an innovative technology leveraging methanolysis to take plastic waste back to its building blocks. Waste polyesters are depolymerized using heat, pressure and methanol to give monomers called dimethyl terephthalate (DMT), ethylene glycol (EG) and other specialty monomers. These monomers can then be reintroduced as recycled polyester raw materials to make new polyesters, delivering a true circular solution.

Extrait de la revue n° 636 - Mars 2019. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support