Texte Alternatif

Sur la base de l’activitĂ© constatĂ©e au moins de mars, près de 80% des entreprises anticipent une baisse de chiffre d’affaires, pouvant ĂŞtre supĂ©rieure Ă  50% dans 26% des cas. Plus d’1/3 des entreprises estiment que la crise a dĂ©jĂ  entraĂ®nĂ© la fermeture de sites de production. Pour ces industriels, l’impact sur l’emploi devrait ĂŞtre significatif : près de 2/3 des salariĂ©s de l’entreprise sont potentiellement impactĂ©s par la fermeture de sites de production.

Enfin, 40% des entreprises rencontrent des difficultés d’approvisionnement, notamment en termes d’articles d’emballages et de matières premières agricoles. Selon l’ARIA IDF, les ruptures d’approvisionnement concernent les produits d’hygiène, de produits de maintenance (notamment dans la gestion du froid), de CO2, voire de matériel et outillages ainsi que les ruptures dans les emballages. Pour l’ARIA Nouvelle-Aquitaine, de nombreux imprimeurs ont fermé leurs portes et ne fournissent plus d’étiquette pour les entreprises, les empêchant ainsi de commercialiser leurs produits alors même que la production est maintenue.

Près d’une entreprise sur deux se trouve contrainte dans son accès au marché final (export ou encore grandes et moyennes surfaces et restauration hors foyer).

Reproduction interdite sauf accord Ă©crit d'Emballage Digest ou mention du support